jehsomwang / 123RF

On trouve de tout sur Kijiji, même des offres de placement frauduleuses.

Récemment, des publicités proposant une occasion d’investissement aux Canadiens d’un océan à l’autre ont été mises en ligne par Mercury Crypto Invest (Mercury). Or, cette firme prétend être un « courtier accrédité » par l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), ce qui n’est pas le cas.

Une telle accréditation « n’existe pas », précisent les ACVM. De plus, « cette société n’est inscrite auprès d’aucune autorité en valeurs mobilières du Canada pour exercer l’activité de courtier ou de conseiller en valeurs mobilières ou en dérivés. »

Les ACVM mettent donc en garde le public envers ces publicités en ligne qui font miroiter un rendement garanti ainsi qu’un « taux de gain » de 95 % sur les investissements dans des options binaires et des cryptomonnaies.

ACTION RAPIDE

Rappelons que, depuis 2017, les ACVM interdisent les options binaires rendant « illégale toute publicité, offre, vente ou autre opération relative à des options binaires dont l’échéance est de moins de 30 jours auprès de personnes physiques ».

L’organisme a rapidement réagi dès qu’il a été mis au courant de cette fraude par les membres de son Groupe de travail sur la fraude en matière d’investissement. Ce dernier a fait des démarches auprès de Kijiji pour que le celui-ci retire les publicités de son site. Une mise en garde s’impose quand même étant donné que des annonces identiques ou similaires pourraient réapparaître sur cette plateforme ou d’autres.

CONSEILS DE PRÉVENTION

Il y a quelques règles de base à appliquer pour ne pas tomber dans les pièges des fraudeurs.

  • Ignorez les promesses de rendements élevés « garantis ». Aucun véhicule de placement ne peut garantir un rendement de 95 %.
  • Méfiez-vous des tendances, comme d’investir dans les cryptomonnaies, et de la pression pour investir. Cela fait souvent partie des stratagèmes des fraudeurs. Si vous ne comprenez pas le type de placement dont il s’agit, renseignez-vous.
  • Ne vous fiez pas à ceux qui prétendent posséder de l’information privilégiée. Il est illégal d’exploiter de l’information privilégiée au Canada.
  • Vérifiez l’inscription du conseiller ou d’une société de placement auprès des autorités en valeurs mobilières.
  • Sollicitez un avis professionnel et indépendant.
  • Enfin, ne cédez pas à la pression. Il faut éviter les décisions précipitées. Avant de transférer votre argent, prenez le temps de réfléchir soigneusement.