Photo : stylephotographs / 123RF

Malgré le retour de la volatilité sur les marchés, les Canadiens sont toujours plus nombreux à planifier leur retraite, notamment à l’aide d’un CELI, selon le sondage annuel de BMO sur le CELI. Toutefois, ils méconnaissent encore certains aspects de ce régime d’épargne-retraite.

En 2018, l’utilisation du CELI a connu une hausse de 23 %. Alors que 56 % des Canadiens disaient cotiser l’année dernière, cette année, ce pourcentage a grimpé à 69 %. Les cotisations sont toutefois légèrement en baisse puisque le montant de celles-ci s’est établi à 4 826 $ pour 2018, contre 4 989 $ en 2017.

La moitié des sondés disent investir dans un CELI dans le but d’épargner pour leur retraite et un peu moins de la moitié affirment l’utiliser comme fonds d’urgence.

CERTAINS ASPECTS MÉCONNUS

Les Canadiens n’ont cependant que peu confiance en leur savoir-faire en matière d’investissement. Un peu moins de la moitié (42 %) se jugent mal informés et 29 % d’entre eux se disent débutants.

Selon le sondage, de nombreux Canadiens ne seraient pas au courant des pénalités s’appliquant aux cotisations excédentaires, tandis que seulement un répondant sur dix est au fait des nouvelles limites de cotisation pour 2019.

Cependant, une grande majorité des sondés (88 %) estiment qu’il est du devoir des banques d’alerter les personnes qui risquent de surcotiser. La plupart s’attendent également à ce que les conseillers fassent un suivi des cotisations et retraits annuels (72 %).

Pour la BMO, il est essentiel de fournir des alertes mobiles et l’accès aux soldes des comptes, aux avoirs, au rendement du portefeuille à ses clients, ainsi qu’une assistance professionnelle par téléphone ou en ligne. Afin de maximiser leur potentiel d’épargne-retraite, BMO conseille à ses clients d’utiliser un portail d’investissement en ligne comme le Portefeuille futé BMO.

« Il n’existe pas deux investisseurs identiques, chacun ayant ses propres objectifs, routines et mode de vie, son degré de confiance en ses placements et son niveau d’aversion pour le risque, a déclaré Silvio Stroescu, président, BMO Ligne d’action. Pour ceux qui sont trop occupés pour gérer leurs propres placements, mais qui souhaitent néanmoins participer au processus, l’accès mobile qu’offre Portefeuille futé BMO au rendement du portefeuille et aux alertes ainsi que des ressources éducatives et un soutien professionnel par téléphone et en ligne permettent aux titulaires de comptes CELI d’apprendre à leur convenance quels sont les progrès accomplis par leurs placements et de les comprendre. »

Le neuvième sondage annuel de BMO sur le REER a été effectué en ligne par Pollara Strategic Insights entre le 30 novembre et le 5 décembre 2018, auprès d’un échantillon de 1 518 Canadiens adultes. Les données ont été pondérées en tenant compte des plus récentes informations de recensement, afin d’être représentatives de l’âge, du sexe et des régions. Un échantillon probabiliste de 1518 répondants entraîne une marge d’erreur de plus ou moins 2,5 pour cent, 19 fois sur 20.