Photo : 123RF

Le racisme systémique n’est pas seulement relié à la façon dont les communautés racisées sont traitées par la police et le système judiciaire. Il est aussi responsable d’inégalités économiques profondes. L’investissement peut aider à lutter contre ce phénomène, croit Jon Hale, responsable de la recherche en développement durable à Morningstar.

Il souligne que le changement doit venir de plusieurs directions. « Si vous avez la chance d’être un investisseur, gardez à l’esprit que la façon dont vous investissez est importante, note-t-il. Vous avez les moyens de contribuer au changement à travers vos placements. »

Grâce à l’engagement et au vote par procuration, les investisseurs durables peuvent pousser au changement dans les sociétés dont ils détiennent des titres, même si les votes n’obtiennent pas toujours la majorité. Parfois, il suffit d’encourager les entreprises et les conseils d’administration à prêter attention à certains problèmes.

« Les investisseurs durables font pression sur les entreprises au sujet de leur politique de diversité et d’inclusion, sur la composition de leurs conseils d’administration, sur la manière dont elles rémunèrent les employés, en particulier les travailleurs à bas salaires, que nous reconnaissons davantage comme essentiels pendant la pandémie, sur les relations de travail en général. Au cours de la prochaine année, vous pouvez parier que les investisseurs durables remettront en question de près ce que les entreprises font pour lutter contre le racisme systémique », déclare Jon Hale.

Une action radicale contre le racisme systémique nécessite d’utiliser tous les outils à sa portée, dont l’investissement, ajoute-t-il.

Par exemple, le gestionnaire d’actifs Calvert Research and Management entend lutter contre le racisme systémique en demandant aux entreprises dont il possède des titres de :

  • Fournir les informations nécessaires pour évaluer avec précision leur diversité raciale.
  • Fournir des informations sur l’équité salariale selon la race et le sexe.
  • Déclarer publiquement ce qu’elles font pour lutter contre le racisme et la violence policière, y compris les mesures prises pour remédier aux défaillances du système éducatif américain.

En 2020, un nombre record de résolutions environnementales et sociales ont été adoptées avec le soutien des actionnaires majoritaires. Depuis avril, 17 résolutions ont recueilli au moins 50 % de soutien. Il reste du temps pour voter sur des sujets importants, vos clients peuvent le faire.