Homme d'affaires observant la ville avec des jumelles, du haut d'un gratte-ciel.
Photo : bowie15 / 123RF

Le revenu fixe offrira des occasions aux investisseurs, alors que la Réserve fédérale et la Banque du Canada optent pour la prudence, et que d’autres hausses de taux d’intérêt semblent moins probables cette année.

« L’inflation est le principal moteur des taux d’intérêt, dit Catherine Heath, vice-présidente et gestionnaire de portefeuille chez Leith Wheeler, à Vancouver. Au Canada, l’inflation est inférieure à la cible de 2 % de la Banque du Canada. Alors, l’inflation étant sous contrôle, les taux ne monteront que légèrement. »

Les titres à revenu fixe ne sont plus aussi rentables qu’avant

Vu la complexité des marchés à revenu fixe à l’heure actuelle, la production de rendement de revenu et la gestion du risque nécessitent une gestion active comme celle qu’offrent les FNB de titres à revenu fixe de Placements Franklin Templeton.

Soyez actif et misez sur les FNB de Franklin Templeton : FLGA | FLSL | FLUI | FLCI

Un avis partagé par Joey Mack, directeur, revenu fixe, à GMP Securities : « Les hausses de taux ont été de véritables sources de faiblesse dans le marché obligataire. Nous ne devrions pas connaître d’autres augmentations de taux à court terme cette année. Je pense maintenant que l’on va voir de vrais rendements de type obligataire dans la zone des 2 à 3 % en 2019. »

Pour les personnes qui investissent dans des titres à revenu fixe, une stabilisation des taux devrait signifier de meilleurs rendements. Toutefois, le rendement après effets de l’inflation sera un défi constant, en fonction du type de placement.

Lire la suite sur Finance et investissement.