Horloge sur un mur de briques.
Photo : Dmitry Zimin / 123RF

La majorité des clients fortunés attendent que les actions baissent davantage avant de se remettre à acheter, selon un sondage réalisé par UBS Global Wealth Management.

Parmi les investisseurs et propriétaires sondés, qui disposent d’au moins 1 million de dollars d’actifs ou de revenus annuels, 61 % veulent une autre baisse des actions de 5 à 20 % avant d’acheter. Une petite proportion (23 %) estime que le moment est déjà venu de le faire et 16 % pensent que ce n’est pas le bon moment d’acheter des actions, étant donnée que le marché est baissier, relate le Financial Post dans un article récent.

Concernant les actifs à risque, plus de la moitié des répondants (60 %) se montrent prudents, car ils s’attendent à une récession mondiale au cours de la prochaine année. Néanmoins, la plupart sont positifs quant aux perspectives à long terme.

UNE HÉSITATION COMPRÉHENSIBLE

Les mesures de confinement prises par les gouvernements pour endiguer la pandémie ont exigé la fermeture d’entreprises et nui grandement à la demande. Le risque de récession cette année est donc très haut.

Et si les actions ont repris 20 % par rapport à leur creux de mars, elles restent encore bien en deçà de leurs sommets de 2020. Les actions défensives ont mené le rebond, ce que beaucoup considèrent comme étant un signe de marché baissier.

Lire la suite sur finance-investissement.com