Photo : gajus / 123RF

L’investissement socialement responsable (ISR) a une image de placement à faible rendement auprès de ses partisans.

Quelque 67 % des Canadiens ayant investi dans des placements socialement responsables pensent sacrifier une partie de leurs rendements, indique un sondage mené par Mackenzie Investments.

La moitié (53 %) des investisseurs en ISR disent s’être préparés à ce sacrifice, parce qu’ils soutiennent des entreprises proches de leurs propres valeurs.

INVESTIR MALGRÉ LES RENDEMENTS

Ces considérations n’empêchent pas les investisseurs d’envisager d’acquérir davantage de placements socialement responsables. Ainsi, le tiers de ceux qui n’ont pas investi en ISR planifient un achat de ce type d’actifs.

Et les deux tiers de ceux qui détiennent déjà des placements ISR envisagent d’augmenter leurs investissements de ce type au cours des deux prochaines années. Ces investisseurs sont d’abord motivés par les aspects environnementaux (50 %), par les droits humains et le bien-être animal (28% chacun), par l’égalité entre les sexes et par la lutte contre la corruption (18 % chaque).

Quelque 31 % des Canadiens possèdent des placements ISR. Mais sept Canadiens sur dix considèrent important d’investir dans des entreprises qui se préoccupent des critères ISR.