Photo : Weerapat Kiatdumrong / 123RF

Un important groupe d’investisseurs institutionnels mondiaux possédant un actif total de 2 400 milliards de dollars s’est engagé à détenir uniquement des portefeuilles neutres en carbone d’ici 2050.

Soutenue par les Nations Unies, la Net-Zero Asset Owner Alliance, lancée lundi, est présentée comme « l’une des actions les plus audacieuses jamais entreprises » en matière d’investissement responsable. L’Alliance est constituée d’une douzaine d’assureurs et de caisses de retraite à travers le monde, dont la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ).

Les investisseurs qui se sont engagés dans la démarche estiment que les entreprises qui mènent leurs activités vers une économie à faible émission de carbone sont celles qui profiteront le plus des occasions offertes par les changements climatiques.

« Il n’y a pas de raccourci vers une action décisive pour le climat. Nous devons adopter une vision à long terme. Je salue chaleureusement le rôle moteur adopté par les investisseurs de l’Alliance. Leur engagement envoie un signal fort. Il montre que les marchés financiers et les investisseurs sont à l’écoute de la science et nous mettent sur la voie de la résilience et de la durabilité », a déclaré Inger Andersen, directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

OBJECTIF 1,5°C

Les membres de l’Alliance engageront des échanges avec les entreprises dans lesquelles ils investissent pour s’assurer qu’elles décarbonisent leurs modèles économiques. Les initiatives à l’image de « Business Ambition for 1.5°C – Our Only Future » lancée par le Pacte mondial des Nations Unies seront des partenaires clés pour mobiliser les entreprises et les inciter à s’engager pour réduire leurs émissions nettes à zéro. L’Alliance collaborera également avec l’Investor Agenda, l’initiative Science Based Targets, Climate Action 100+ et l’Alliance Ambition 2050 annoncée récemment.

Les membres de l’Alliance communiqueront de façon transparente au sujet de leurs progrès en se fixant des objectifs intermédiaires issus de l’Accord de Paris. En s’engageant à faire passer leurs portefeuilles d’investissement à zéro émission nette de gaz à effet de serre à horizon 2050, les propriétaires d’actif désirent montrer l’exemple aux autres investisseurs, aux associations industrielles et à l’ensemble des acteurs de l’économie mondiale.

Pour avoir un effet maximal, les membres de l’Alliance encouragent d’ailleurs activement d’autres propriétaires d’actif à se joindre à eux dans leur objectif de décarbonisation des portefeuilles et de réduction nette à zéro des émissions carbone d’ici 2050.

« La Net-Zero Alliance démontre que les investisseurs institutionnels ont collectivement un rôle important à jouer pour favoriser la transition énergétique dont le monde a besoin. Pour les investisseurs comme la Caisse, il existe de nombreuses occasions de générer un rendement commercial en investissant dans des solutions sobres en carbone et de travailler avec les sociétés en portefeuille pour décarboniser leurs activités », a déclaré Michael Sabia, PDG de la CDPQ. « Les actions des investisseurs, combinées à l’évolution nécessaire des politiques publiques, induiront de réels changements dans tous les secteurs. »

L’Alliance a été initiée par Allianz, la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), Folksam Group, PensionDanmark et Swiss Re début 2019. Depuis, Alecta, AMF Pension, CalPERS, Nordea Life and Pension, Storebrand et Zurich Insurance Group les ont rejoints en qualité de membres fondateurs.