À une table de poker, gros plan d'une main tenant une paire d'as.
Photo : Vadim Guzhva / 123RF

On ne devrait pas comparer les placements en Bourse avec le jeu au casino.

C’est ce qu’affirme Peter Hodson, le fondateur de 5i Research, dans un billet publié par le Financial Post. Bien sûr, on peut être tenté d’oser la comparaison en résumant l’investissement et le jeu au seul fait de tenter de faire de l’argent avec de l’argent…

Mais ce serait oublier bien des différences, affirme Peter Hodson.

1. LE CASINO GAGNE PLUS QUE LES JOUEURS

Au jeu, le casino possède toujours un avantage qui lui permet de toujours faire mieux que les joueurs, en moyenne. Certains joueurs peuvent perdre beaucoup. On voit rarement un établissement de jeu faire faillite.

2. LE LONG TERME FAVORISE LES ACTIONS

Avec les actions, l’investisseur a un avantage : sur le long terme, les actions augmentent plus qu’elles ne baissent. Un investisseur moyen devrait donc être gagnant. Cela est dû à la prime de risque qui rémunère les porteurs d’actions.

Par contre, sur le long terme, un établissement de jeu gagnera toujours plus que vous. Vous pouvez avoir des coups de chance, mais il vaut mieux alors vite se retirer avec ses gains.

3. L’INVESTISSEUR CHOISIT SES CARTES

Aussi, au casino, le hasard prend toujours davantage d’importance que l’habileté. Il y a plus de possibilités d’obtenir des gains en Bourse en se basant sur une bonne recherche que de miser sur la chance pour gagner à la roulette. Et même un joueur de poker a besoin que la chance lui donne de bonnes cartes pour avoir du succès… alors que l’investisseur choisit lui-même ses cartes!

4. GAGNANT-PERDANT C. GAGNANT-GAGNANT

Au jeu, il faut que quelqu’un perde pour qu’un autre gagne. Avec les actions, il est possible de créer de la valeur sans que d’autres investisseurs perdent ce qui a été créé. Une entreprise peut voir sa valeur augmenter sans que d’autres voient leur valeur baisser autant.