De manière générale, les Canadiens sont en bonne santé. Toutefois, notre pays devra faire face à de nombreux problèmes de santé puisqu’environ 2 personnes sur 5 recevront un diagnostic de cancer au cours de leur vie1.

Autre tendance inquiétante : de plus en plus de jeunes Canadiens contractent une maladie grave. Les traitements et les médicaments qui ne sont pas couverts par les régimes provinciaux représentent un fardeau financier pour eux. Qui plus est, il est possible que ces jeunes, qui progressent dans leur carrière, contractent un prêt hypothécaire et un prêt-auto, et aient des enfants2. Une maladie grave peut avoir un impact important dans leur vie.

Mais il y a de bonnes nouvelles. Le nombre de personnes qui survivent à une maladie qui met la vie en danger n’a jamais été aussi élevé. Aujourd’hui, le pays compte près d’un million de survivants du cancer selon la Princess Margaret Cancer Foundation.

Heureusement, les clients peuvent se protéger du stress financier qui accompagne inévitablement une maladie grave en souscrivant une assurance. Alors que l’assurance invalidité verse des prestations aux clients lorsqu’ils ne sont pas en mesure de retourner au travail, l’assurance maladies graves leur permet plutôt de toucher un montant unique qu’ils pourront utiliser à leur guise.

La Financière Sun Life a bonifié son Assurance maladies graves Sun Life (AMG Sun Life) afin de rendre cette solution encore meilleure.

« Nous avons rendu l’Assurance maladies graves Sun Life encore meilleure en adoptant une approche axée sur le client », dit Liane Goulet, directrice de l’assurance-santé, assurance individuelle. « Nous avons élargi la couverture sans en augmenter le prix afin que nos clients puissent obtenir facilement leur prestation et se concentrer sur ce qui importe vraiment – leur guérison. »

Davantage de maladies couvertes

L’AMG Sun Life couvre 26 maladies donnant droit à une prestation complète, comme la lésion cérébrale acquise (LCA) et la perte d’autonomie (PDA). Nous avons également fait passer le nombre de maladies donnant droit à une prestation partielle de 6 à 8, en ajoutant 2 cancers à la liste, soit :

  • les tumeurs stromales gastro-intestinales de stade 1 selon la classification de l’AJCC, et
  • les tumeurs neuroendocrines (carcinoïdes) de grade 1.

La prestation partielle versée par l’AMG Sun Life correspond à 15 % de la prestation complète, jusqu’à concurrence de 50 000 $. La prestation partielle ne réduit en rien le montant de la prestation complète ou des primes remboursables versées au contrat, le cas échéant.

Tranquillité d’esprit au moment du règlement  

La Financière Sun Life a choisi d’éliminer la période de survie pour toutes les maladies couvertes, à l’exception des maladies cardiovasculaires – une première sur le marché. Habituellement, les clients doivent survivre à leur maladie pendant une période oscillant entre 30 et 90 jours suivant leur diagnostic pour être en mesure de recevoir une prestation d’AMG. Dorénavant, les clients qui ont reçu un diagnostic de maladie grave pourront soumettre une demande de règlement immédiatement et toucher leur prestation plus rapidement. 

Primes et exigences de tarification concurrentielles

Les primes de l’AMG Sun Life sont concurrentielles par rapport aux primes de couvertures similaires offertes par les principaux assureurs du Canada. La Financière Sun Life a fixé certaines des exigences de tarification les plus concurrentielles et les moins contraignantes sur le marché, ce qui facilite la souscription de l’AMG.

Choix et souplesse

Conçue pour en offrir plus, l’AMG Sun Life propose une grande variété d’options telles que :

  • la garantie Remboursement des primes à la résiliation ou à l’expiration, qui est offerte avec tous les contrats, y compris le T10;
  • une option de transformation en assurance de soins de longue durée (ASLD), laquelle permet aux clients de transformer une partie ou la totalité de leur AMG en une ASLD; et
  • une option de paiement accéléré de la couverture, y compris l’option de paiement en 15 ans pour le contrat T75. 

Une base solide pour les enfants

Un diagnostic de maladie grave chez l’enfant peut affecter toute la famille sur les plans physique, psychologique et financier. L’assurance maladies graves pour enfant peut alléger ce fardeau. L’AMG Sun Life offre des avantages uniques conçus pour les enfants qui peuvent contribuer à sécuriser financièrement leur avenir, même s’ils ne sont pas atteints d’une maladie grave durant leur enfance. En souscrivant une assurance maladies graves lorsque l’enfant est jeune, on obtient une couverture garantie pour la vie, à un coût abordable. Un contrat d’AMG Sun Life est un cadeau formidable que les grands-parents peuvent offrir à un enfant ou à un jeune adulte.

Solidité et expérience

La Financière Sun Life a été l’une des premières entreprises du secteur des services financiers à offrir l’assurance maladies graves au Canada et fait figure de chef de file sur le marché de l’assurance-santé.

« Nous sommes toujours à la recherche d’occasions de transformer nos produits pour les rendre encore meilleurs pour nos clients, indique Mme Goulet. C’est le moment idéal pour parler de l’Assurance maladies graves Sun Life aux clients et leur proposer un produit de grande valeur. »

Renseignez-vous sur l’AMG Sun Life

  • Cette vidéo explique comment l’AMG Sun Life fait ce qu’il faut en accordant la priorité aux clients.
  • Prenez 2 minutes pour montrer aux clients les répercussions qu’une maladie grave pourrait avoir sur leurs finances. Le calculateur d’assurance maladies graves les aidera à constater les effets qu’engendrent la perte de revenu et les dépenses en soins de santé sur leur situation financière.

Voir aussi :

Si vous avez des questions à propos de l’AMG Sun Life, communiquez avec l’équipe de soutien aux ventes de produits d’assurance.

Ces améliorations apportées au contrat ne s’appliquent qu’à l’Assurance maladies graves Sun Life vendue à des particuliers. Elles ne s’appliquent pas au produit d’assurance maladies graves vendu aux clients de régimes collectifs.



1 Quel est l’état de santé des Canadiens?, Agence de la santé publique du Canada, 11 avril 2017.
2 SHARRATT, Anna. «A serious illness at a young age can trigger a financial crisis», The Globe and Mail, 16 mai 2017 (en anglais seulement).