Selon l’Agence de la consommation en matière financière du Canada(ACFC), la littératie financière est essentielle à la prospérité et au bien-être économique des gens au pays. Chaque novembre, l’ACFC se joint à des organismes de partout au pays pour inviter les gens à participer au Mois de la littératie financière(MLF), une excellente occasion d’approfondir ses connaissances, d’acquérir des compétences et d’accroître sa confiance en matière de finances.

Pour les consommateurs, les initiatives de grande envergure visant l’amélioration de la littératie financière sont relativement nouvelles(on célèbre le MLF depuis 2011 seulement). Ce n’est pas le cas des conseillers. Comme vous devez obtenir des unités de formation continue(UFC) (crédits d’éducation permanente ou crédits EP à l’extérieur du Québec) tout au long de votre carrière, vous avez accès à un vaste éventail de programmes de formation continue. Toutefois, dans un domaine de plus en plus concurrentiel et complexe(sur le point de mettre en œuvre le MRCC2[1]), c’est probablement ce que vous apprenez en suivant ces programmes qui compte le plus.

L’A B C DES UFC

La formation continue peut vous aider à:

  • mieux connaître les marchés;
  • apprendre de nouvelles façons d’amorcer des conversations avec les clients;
  • approfondir vos connaissances sur les produits et les solutions.

POTENTIEL D’APPRENTISSAGE

Selon Advocis et son principe directeur en matière de formation continue(en anglais):

  • Les programmes de formation continue doivent offrir un apprentissage axé sur les compétences.
  • Le perfectionnement professionnel permet aux conseillers de rester au diapason d’une industrie en évolution.
  • L’apprentissage axé sur les compétences met l’accent sur l’atteinte d’objectifs et de résultats précis liés aux tâches des conseillers.

Les cours de formation continue offerts par les nombreuses organisations et associations financières couvrent une vaste gamme de sujets, par exemple:

  • nouveaux produits;
  • perspectives sur les marchés;
  • réglementation;
  • questions de conformité et d’ordre juridique;
  • nouvelles tendances.

POTENTIEL DE REVENU

Plus vous en savez sur les produits financiers, les tendances et la réglementation, plus vos conversations avec les clients auront de la valeur. Et en ajoutant de la valeur, vous aurez plus de possibilités de gagner leur confiance et leur fidélité.

Pour de nombreuses personnes, les conseillers jouent un rôle important dans leurs décisions de placement. Par exemple, à la suite d’un sondage en ligne mené en2014, le Fonds pour l’éducation des investisseurs(FEI)[2] a publié le rapport Insights on Canadians and online investor education(en anglais)qui confirme ce qui suit:

  • le tiers(32%) des répondants ont affirmé que leur source principale de conseils en matière de placement était leur conseiller.
  • les hommes(16%) sont plus susceptibles que les femmes(8%) de gérer eux-mêmes leurs placements sans demander l’avis d’un professionnel.
  • un grand nombre des personnes qui travaillent avec un conseiller, soit presque la moitié(48%), ont dit qu’elles se fiaient complètement à leur conseiller ou que celui-ci proposait la plupart des idées de placement.

Par ailleurs, le rapport Investor Insights on the Financial Advice Industry(en anglais), publié par Advocis en 2015 à la suite d’un sondage national, présente les conclusions suivantes:

  • 49% des Canadiens suivent les conseils de placement de leur conseiller.
  • pour une grande majorité de consommateurs, des conseils professionnels sont non seulement souhaitables, mais requis dans les domaines plus complexes comme:
    • la planification des placements(95% des répondants ont obtenu des conseils);
    • la planification de la retraite(93% des répondants ont obtenu des conseils);
    • la gestion de patrimoine(88% des répondants ont obtenu des conseils);
    • l’assurance(80% des répondants ont obtenu des conseils).

Manifestement, beaucoup de gens apprécient l’avis professionnel de leur conseiller et ils s’attendent à ce que ce dernier soit bien informé et que ses renseignements soient d’actualité.

RESSOURCES

Les exigences relatives aux UFC varient selon le permis et la province. Pour en savoir plus,explorez les ressources actuelles des conseils des assurances de personnes:

Cours de formation continue de la Financière SunLife– la Financière SunLife appuie votre perfectionnement professionnel. Pour obtenir des UFC, visitez le Centre de formation de la Financière SunLife, où vous aurez accès à ce qui suit:

  • le guide du conseiller Mon argent pour la vie (cours donnant droit à des UFC) qui fournit un cadre de travail pour discuter de Mon argent pour la vie avec les clients qui sont prêts à prendre leur retraite et les aider à aborder cette transition à leur façon.
  • une série de six cours Mon argent pour la vie menant à l’obtention d’UFC pour découvrir le point de vue des gens d’ici, les avantages d’avoir des conversations axées sur les besoins et les solutions permettant de répondre aux besoins des clients à chaque étape de leur vie.

Pour accéder à ces cours et bien plus encore:

  • ouvrez une session sur le site des conseillers de la Financière SunLife,
  • sélectionnez le bouton Commencez maintenant, puis
  • cliquez sur la section Perspectives d’affaires.

[1] Modèle de relation client-conseiller– phase2
[2] Le FEI est un organisme sans but lucratif fondé et appuyé par la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario. Il fournit des outils financiers indépendants pour aider les Canadiens à prendre de meilleures décisions financières. Le FEI offre aux consommateurs de l’information financière issue de travaux de recherche par l’entremise du site GerezMieuxVotreArgent.ca.