Afin d’aider les clients à planifier leur retraite, vous devez tenir compte de divers aspects: leurs objectifs personnels, leur âge, leur épargne, leurs dettes, leurs besoins liés à la santé, et plus encore. Qu’en est-il du point de vue des hommes et de celui des femmes? Pouvons-nous supposer que les hommes et les femmes(y compris les conjoints et les conjointes) partagent le même point de vue à l’égard des divers aspects de la retraite?

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes, le moment est bien choisi pour en apprendre davantage sur vos clientes. Diverses ressources sont à votre disposition, notamment le tout nouveau Baromètre Financière SunLife, qui présente des résultats intéressants sur les femmes, les hommes et la planification de la retraite.

Vous trouverez certains de ces résultats dans le présent article, ainsi qu’un aperçu de notre entretien avec LoriLandry, première directrice du marketing, Placements mondiaux SunLife, qui exprime son opinion à ce sujet.

Faits saillants – Baromètre Financière SunLife

Le Baromètre Financière SunLife permet de connaître l’opinion des travailleurs et des retraités canadiens sur la santé, les finances ainsi que le lien entre ces deux aspects. Plusieurs questions ont révélé que les femmes et les hommes n’entrevoyaient pas la planification de la retraite de la même façon.

Attentes à 66 ans

Épargne-retraite

Dans quelle mesure êtes-vous satisfait de votre épargne-retraite?HommesFemmes
Très satisfait ou plutôt satisfait51 %42 %
Plutôt insatisfait ou très insatisfait29 %36 %

Risque lié à la retraite

Existe-t-il selon vous un gros risque que vous épuisiez votre épargne-retraite de votre vivant?HommesFemmes
Oui46 %50 %
Non30 %22 %

Services d’un conseiller

Pensez-vous qu’il serait utile de rencontrer un conseiller afin de discuter de votre plan de retraite?HommesFemmes
Oui46 %50 %
Non54 %50 %
Faites-vous appel à un conseiller pour vous aider à gérer vos finances?HommesFemmes
Oui32 %37 %
Non65 %60 %

Connaissances financières

Croyez-vous avoir les connaissances financières nécessaires à l’établissement d’un plan de retraite?HommesFemmes
Oui60 %46 %
Non26 %37 %

Point de vue de Lori Landry

Q: Selon vous, pourquoi les conseillers devraient-ils s’intéresser au point de vue des femmes sur divers aspects liés à la retraite?

Lori Landry: C’est comme pour bâtir n’importe quelle autre bonne relation. Plus vous en apprenez au sujet d’une personne, plus vos interactions avec elle sont efficaces et plus vous êtes en mesure de formuler des recommandations adaptées à ses besoins en matière de retraite. Ainsi, vos clientes auront l’impression que vous les comprenez réellement et qu’elles ont établi un lien avec vous. Elles doivent se sentir écoutées et comprises, avant d’entendre parler de solutions.

Q: Selon vous, qu’est-ce que les résultats du Baromètre Financière SunLife révèlent au sujet des investisseuses?

Lori Landry: De nombreuses données pertinentes sur les femmes sont ressorties de cette étude– par où devrais-je commencer? Je peux résumer les résultats touchant les femmes et la retraite en trois thèmes principaux:

  1. Épargne insuffisante
  2. Manque de connaissances
  3. Avantages liés aux services d’un conseiller

Les femmes craignent d’épuiser leur épargne de leur vivant(50% contre 46% des hommes). Elles estiment qu’elles ne possèdent pas les connaissances financières nécessaires à l’établissement d’un plan de retraite(37% contre 26% des hommes). Finalement, 50% des femmes(contre 46% des hommes) jugent qu’il serait avantageux de rencontrer un conseiller. Il est donc nécessaire de discuter de ces aspects importants et de profiter de l’occasion pour aider les femmes à se sentir plus confiantes.

Q: Ces statistiques(femmes et hommes) vous surprennent-elles? Dans l’affirmative, pourquoi?

Lori Landry: J’ai été particulièrement étonnée de constater que peu de progrès avaient été réalisés(comparativement aux résultats du Rapport2016 sur la retraite aujourd’hui de la Financière SunLife) sur le plan du manque de confiance des femmes à l’égard de la préparation de la retraite et de leur niveau de connaissances à ce sujet. Seulement 46% des femmes(contre 60% des hommes) disent avoir les connaissances financières nécessaires à l’établissement d’un plan de retraite. Je crois que ce problème pourrait être résolu simplement en ayant davantage de discussions approfondies avec les clientes.

Q: Compte tenu des résultats du Baromètre Financière SunLife, quels aspects les conseillers devraient-ils garder à l’esprit durant une rencontre avec une cliente ou avec un couple?

Lori Landry: Il est important de tenir compte des aspects suivants:

  • Niveau de préoccupation de chaque personne en ce qui concerne l’épuisement de l’épargne;
  • Attentes quant à la situation à la retraite(besoin de travailler ou non);
  • Niveau de compréhension des concepts financiers abordés durant les rencontres avec leur conseiller.

Bien que l’un des deux conjoints puisse souhaiter que le conseiller se contente de passer brièvement en revue certains aspects liés aux finances ou à la retraite, l’autre conjoint souhaite peut-être secrètement avoir plus d’explications sur les concepts et les risques.

Q: Quels autres conseils donneriez-vous aux conseillers en ce qui concerne le point de vue des hommes et celui des femmes?

Lori Landry: Nous devons tenir compte de certaines tendances observées dans l’industrie:

  • De plus en plus, les femmes jouent le rôle de soutien de famille ou gagnent le revenu le plus élevé du ménage.
  • De nombreuses veuves changent de conseiller au décès de leur mari.
  • Le patrimoine se retrouve de plus en plus entre les mains des femmes.

Je crois qu’il est également important de se pencher sur l’influence qu’exercent les femmes sur leurs filles en ce qui concerne les problèmes financiers, l’épargne, la retraite et les connaissances.

À vous de jouer.
Cliquez ici pour joindre un directeur des ventes de la Financière Sun Life.