Pour les jeunes adultes qui doivent concilier le remboursement d’un prêt étudiant, d’un prêt hypothécaire et de cartes de crédit avec le coût élevé de la vie, épargner pour la retraite peut sembler un tour de force. Et un objectif raisonnable, disons un million de dollars épargnés à 65 ans, pourrait paraître complètement hors de portée. Cependant, en leur présentant des chiffres et en explorant certaines options, vous pourriez encourager ces jeunes adultes dans la vingtaine et la trentaine à commencer à économiser dès maintenant, afin qu’ils atteignent cet objectif de un million de dollars, et le temps venu profitent d’une retraite aisée.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes

Vous verrez dans le tableau suivant la somme qu’il faut économiser (par année, par mois et par semaine) pour qu’une personne âgée de 18 à 50 ans atteigne la somme de un million de dollars à 65 ans.

De toute évidence, plus les clients commencent à épargner tôt, le mieux ce sera. Et s’ils établissent des retraits automatiques pour leur épargne, ils n’auront probablement pas l’impression de s’être privés de cet argent. De plus, s’ils parviennent à mettre encore davantage d’argent de côté, l’objectif de 1 million de dollars pourrait devenir 1,5 million ou même 2 millions de dollars.

Parmi les options

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est un instrument de placement qui peut être intéressant pour les jeunes clients. En plus d’offrir une croissance à l’abri de l’impôt et la possibilité de faire des retraits, le CELI pourrait répondre à leurs besoins actuels et futurs en matière de revenus, puisque les sommes retirées peuvent être déposées de nouveau dans le CELI.

Des placements qui procurent un revenu garanti à vie peuvent également être achetés au moyen d’un CELI, ce qui facilite encore davantage la croissance et un revenu stable au fil du temps. N’oubliez pas de rappeler aux clients que de retirer des fonds lorsque les marchés sont bas et la valeur des actifs faible peut avoir pour effet d’épuiser rapidement leur épargne. Dans la mesure du possible, encouragez-les à choisir le bon moment pour faire un retrait, c’est-à-dire lorsque les marchés sont solides.

Le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est également digne de mention, particulièrement pour les clients qui veulent :

  • épargner en vue de la retraite et être en mesure de déduire le montant des cotisations de leur revenu annuel,
  • réinvestir leur épargne fiscale,
  • utiliser leur épargne fiscale pour réduire le montant de leurs dettes non déductibles, comme un prêt hypothécaire.

En fin de compte, il est important d’avoir des conversations franches avec ces clients, non seulement au sujet des options de placement, mais aussi sur le style de vie qu’ils souhaitent à la retraite et comment ils envisagent leurs dépenses, leur situation fiscale, leur style de placement et leur tolérance aux risques – bien avant leur retraite. Cela comprend leurs objectifs à court et à long termes et leurs objectifs financiers, mais aussi les dépenses prévues (une nouvelle voiture ou un condo) et les dépenses imprévues (une perte d’emploi, un divorce, une maladie).

Le saviez-vous?

Selon l’Indice canadien de report de la retraite Sun Life pour 2015 :

  • Près de 28 % des personnes sur le marché du travail craignent d’épuiser leur épargne de leur vivant; alors que 34 % n’en sont pas sûrs.
  • Dans l’ensemble, 62 % ne sont pas convaincus que leur épargne-retraite durera suffisamment longtemps.

Plus vous abordez tôt le sujet de l’épargne avec les clients, mieux ce sera pour eux.

Amorcer la conversation

L’approche Mon argent pour la vie de la Financière Sun Life peut vous aider à parler de planification avec les clients, peu importe l’étape de leur vie. Cette approche tient compte des cinq principaux risques auxquels chaque client pourrait faire face et dont il faut tenir compte au moment de la planification.

Risques liés à la retraiteBesoins à la retraite
Inflation – Réduction du pouvoir d’achatBesoins de base – Premières nécessités comme la nourriture et le logement
Santé – L’état de santé risque de se détériorer avec le temps et de nouveaux problèmes de santé peuvent surgirSanté – Argent alloué aux frais médicaux non couverts par les régimes provinciaux
Longévité – Manque d’argent à la fin de la retraiteÉpargne – Argent mis de côté régulièrement ou investi en vue des besoins futurs
Marché – Pertes d’argent en raison du rendement du marchéStyle de vie et croissance – Argent que les clients utilisent pour faire ce dont ils ont envie ou l’argent investi pour réaliser une croissance du capital
Mortalité – Décès prématuré du conjoint ou du partenaireMortalité – Décès prématuré du conjoint ou du partenaire

Pour en savoir plus sur Mon argent pour la vie et pour avoir de l’information sur les autres instruments de placement, communiquez avec un membre de l’équipe des ventes de produits de gestion de patrimoine de la Financière Sun Life. Et pour obtenir plus de renseignements sur les façons les plus efficaces d’amorcer la conversation avec vos clients, jetez un coup d’œil à ces ressources :

• morce de conversation Mon argent pour la vie : Parlons des besoins en matière d’épargne;
Vidéo Conseils empreints de sagesse de la part des retraités actuels;
Outil Faites votre parcours pour les pour les Fonds de placement garanti (FPG) Financière Sun Life.