Les hommes ont des besoins fondamentaux à satisfaire : se sentir utile et travailler le plus longtemps possible en font partie. L’augmentation de l’espérance de vie représente un défi majeur pour eux, d’où l’importance de demeurer actif sur le marché du travail.

Le livre à succès Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus a bien ciblé ces besoins physiologiques profonds, que résume aussi Nynjogan dans son blogue.

Historiquement, les hommes travaillaient jusqu’à la fin de leur vie et décédaient avant leur conjointe. L’espérance de vie était courte au Québec en 1901 : 45 ans pour les hommes et 46,6 ans pour les femmes. Aujourd’hui, celle-ci est supérieure pour les deux sexes. Elle atteint 80 ans et continue de progresser. Pour bien des hommes, le slogan Liberté 55 est donc largement dépassé du point de vue financier, biologique, anthropologique et social.

Se sentir utile : accomplir des activités rentables ou travailler

J’ai constaté que les conversations de nombreux hommes plus âgés portaient souvent sur des sujets liés au sport, à la politique, à l’économie et à l’argent, entre autres. Ils ont eu ce genre de préoccupations toute leur vie… Instinctivement, les hommes sont attirés par des fonctions utiles et concrètes reliées au travail et à la production. Sentir que l’on s’accomplit peut avoir un impact positif sur l’espérance de vie.

Il faut aussi savoir qu’en raison de la pénurie de main‑d’œuvre qui sévit au Québec, la demande pour les travailleurs d’expérience pourrait changer la mentalité des retraités et celle des employeurs. D’autant plus que la plupart des baby-boomers ne sont pas prêts financièrement pour une longue retraite.

Il me semble donc tout à fait naturel que les hommes continuent de travailler longtemps pour continuer à s’épanouir et vivre à l’aise financièrement.

Les opinions exprimées dans ce blogue n’engagent que son auteur et ne reflètent pas nécessairement celles de Conseiller.ca ni de la Financière Sun Life.


*William-André Nadeau est vice-président et gestionnaire de portefeuille chez Tactex. Il possède 32 ans d’expérience dans le domaine des services financiers, à titre de courtier, d’analyste et de gestionnaire de portefeuille.

Au cours de sa carrière, M. Nadeau a conçu et développé, avec succès, plusieurs services et produits financiers pour les investisseurs, comme le service de gestion assistée et l’application des conclusions de la recherche en finance comportementale à la gestion de portefeuille. Il est régulièrement consulté par la presse écrite au sujet des stratégies d’investissement et des performances des marchés boursiers. Il a également animé et participé à une centaine de séminaires et conférences portant sur les investissements boursiers et les revenus de retraite. Avant de se joindre à Tactex Gestion d’actifs, M. Nadeau a été président et gestionnaire de portefeuille chez Orientation Finance. Il a aussi cofondé et propulsé deux firmes de courtage : Investissements Courvie et Nadeau, Provencher et Associés.

Vous pouvez communiquer avec lui à : wanadeau@tactex.ca