Photo : Somchai Khunwiset / 123RF

Un minimum de préparation s’impose quand on compte travailler durant ses premières années de retraite. Cette préparation doit reposer sur le développement des compétences… et sur la discrétion.

Dans le modèle traditionnel, le travailleur cesse toute activité professionnelle au moment de partir à la retraite. Mais ce modèle perd en popularité, de plus en plus de travailleurs choisissant de poursuivre une activité au cours de leurs premières années de retraite.

Mais il est plus compliqué de combiner le travail et la retraite que de passer tout à coup de l’un à l’autre. Les travailleurs désireux de concilier les deux seraient avisés de bien s’y préparer en effectuant un travail sur leurs compétences, suggère Morningstar. Trois conseils à suivre.

1. Étudier ses compétences

Le futur retraité ne sera pas tenu de seulement diminuer son nombre d’heures chez son employeur. Il peut aussi choisir de changer d’activité professionnelle. Il doit donc regarder quelles sont ses compétences : lesquelles pourra-t-il utiliser dans un nouvel emploi? Et il devrait aussi se questionner sur le domaine d’activité dans lequel il aimerait travailler.

2. Développer ses compétences

Une fois qu’il a déterminé son futur domaine d’activité, et de quelles compétences il aura besoin, le futur retraité actif devra mettre à jour ces compétences. Bien entendu, il pourra compter sur son expérience. Mais il devra aussi s’assurer que ses compétences sont adéquates avec les besoins présents. Cette mise à jour devrait être effectuée simultanément à des activités de réseautage, qui lui permettront d’affiner sa connaissance du marché et des compétences requises.

3. De la discrétion!

Ce travail préparatoire se fait évidemment alors que le futur retraité est encore à l’emploi à temps plein. Il devrait faire preuve de la plus grande des discrétions durant sa préparation. En effet, le modèle traditionnel imprègne encore les esprits : ses collègues pourraient croire que le futur retraité actif est en fin de parcours professionnel… alors qu’il est sur le point d’en démarrer un nouveau! Le manque de discrétion pourrait le placer dans une situation inconfortable : il lui sera alors difficile de changer la perception erronée qui se sera répandue dans son milieu de travail.