Photo : Rancz Andrei / 123RF

Près de 40 % des Américains cherchent à obtenir des conseils en matière de retraite et de finances par le biais des médias sociaux. Comment aider les clients à faire la part des choses ?

Le chiffre magique d’un million de dollars à accumuler pour prendre sa retraite et atteindre l’indépendance financière marque les esprits.

« Les gens veulent savoir en 30 secondes comment devenir millionnaires », explique Keith Huber, conseiller en plans de retraite chez OneDigital, une société de conseil en RH, dans Employee Benefits News, afin d’expliquer l’engouement pour un certain type d’information financière sur les médias sociaux.

TIKTOK ET LE MONDE DE LA FINANCE

« Le Tik-toker moyen n’essaie pas d’améliorer le monde de la finance, poursuit le conseiller. Il ne s’agit que de marketing, et parfois c’est très bien, mais d’autres fois [les médias sociaux] ne parlent pas des calculs qui permettent de transformer une contribution de 50 dollars par mois en un million de dollars. »

Le spécialiste rappelle que pour établir un plan financier, il faut déterminer où la personne dépense son argent et de combien elle estime avoir besoin au moment de prendre sa retraite, ce qui exige une réflexion à long terme.

Il estime que les médias sociaux peuvent obscurcir cette image en proposant des plans d’enrichissement rapide qui donnent l’impression que l’épargne à long terme est facile à réaliser.

L’ÉDUCATION FINANCIÈRE AVANT TOUT

Il recommande donc de redoubler d’efforts pour fournir une éducation et un accompagnement financiers aux clients, afin qu’ils épargnent activement et trouvent des informations professionnelles qui les aideront à atteindre leur objectif final.

Cette éducation va au-delà des options de retraite offertes par les employeurs et des plans d’épargne de base, considère-t-il.

L’article souligne que le partenariat avec un conseiller de confiance reste la meilleure option pour aider les individus à épargner pour la retraite, et les jeunes à mettre de l’ordre dans leur vie financière, dans la mesure où il s’agit d’un conseil impartial et indépendant.