Couple de retraités à bord d'un yacht.
Photo : spotmatikphoto / 123RF

Quelque 50 % des personnes âgées de 60 ans et plus ont au moins une préoccupation financière, tel le remboursement des dettes ou le manque d’­épargne-retraite, indique un sondage effectué par le ­Financial ­Planning ­Standards ­Council (FPSC).

Par ailleurs, 70 % de celles encore actives sur le marché du travail le sont pour des raisons financières. Toujours pour éponger des dettes ou bonifier leur épargne, mais aussi parce qu’elles aident leurs enfants financièrement.

Du point de vue des employeurs, le fait que certains employés retardent leur date de retraite peut être positif. Par exemple, un travailleur plus âgé compte plus d’expérience et a la capacité de servir de mentor. Certains employeurs cherchent d’ailleurs résolument à conserver ces employés expérimentés dotés de compétences uniques. Par contre, chez l’employé, la perspective est différente.

Quels sont alors les défis que pose cette situation aux entreprises, et quelles en sont les causes et les solutions possibles ?

Lire la suite sur Avantages.ca.