Photo : Ho Yeow Hui /123RF

Les gestionnaires de fonds nord-américains se livrent depuis quelques mois une féroce bataille sur le terrain des frais de gestion. C’est au tour de Placements Mackenzie de passer à l’offensive et d’abaisser les frais de 13 de ses FNB indiciels.

Les réductions varient de 1 à 16 points de base et ont pris effet le 20 septembre. Par exemple, les frais du FNB Actions canadiennes grandes capitalisations Mackenzie passent de 0,05 % à 0,04 %. La baisse la plus marquée concerne le FNB Obligations toutes sociétés canadiennes Mackenzie, dont les frais passent de 0,30 % à 0,14 %. Les frais du FNB Actions chinoises de type A CSI 300 Mackenzie, les plus élevés des 13 fonds, passent de 0,65 % à 0,55 %.

Voici la liste complète des modifications :

FINB MackenzieFrais actuelsNouveaux frais
FINB Actions canadiennes grandes capitalisations Mackenzie0,050,04
FINB Actions canadiennes Mackenzie0,050,04
FINB Actions américaines grandes capitalisations Mackenzie0,080,06
FINB Actions américaines grandes capitalisations Mackenzie (couvert en $ CA)0,080,06
FINB Actions internationales Mackenzie0,200,17
FINB Actions internationales Mackenzie (couvert en $ CA)0,200,17
FINB Actions chinoises de type A CSI 300 Mackenzie0,650,55
FINB Obligations canadiennes totales Mackenzie0,090,07
FINB Obligations toutes sociétés canadiennes Mackenzie0,300,14
FINB Obligations à court terme canadiennes Mackenzie0,090,08
FINB TIPS américains Mackenzie (couvert en $ CA)0,200,15
FINB Obligations de sociétés américaines de qualité Mackenzie (couvert en $ CA)0,250,15
FINB Obligations américaines à rendement élevé Mackenzie (couvert en $ CA)0,500,40

« Notre gamme de FNB indiciels procure aux investisseurs des éléments de base efficaces et polyvalents pour un portefeuille diversifié, affirme Michael Cooke, vice-président principal et responsable des FNB à Placements Mackenzie. En réduisant notre tarification sur 13 FNB, nous offrons une meilleure valeur à nos investisseurs et renforçons notre leadership sur le marché des FNB. »

TENDANCE MONDIALE

La pression est de plus en plus forte chez les gestionnaires d’actif pour réviser à la baisse le ratio de frais de gestion de leurs fonds communs de placement et de leur FNB. Un récent rapport de Morningstar a notamment révélé que la tendance était à l’avantage des investisseurs au Canada, alors que le pays est passé sous la moyenne mondiale en matière de frais de gestion des fonds. Les États-Unis, l’Australie et les Pays-Bas demeurent toutefois les meilleurs élèves. Ces résultats s’expliquent par une forte concurrence et des économies d’échelle aux États-Unis, et une réglementation serrée en Australie et au Pays-Bas.

Aux États-Unis, Fidelity Investments a même lancé l’année dernière deux fonds communs indexés dont le ratio annuel de frais est de 0 %. L’un d’entre eux, le Fidelity ZERO Total Market Index Fund, offre une exposition à l’ensemble du marché des actions américaines, alors que l’autre, le Fidelity ZERO International Index Fund, met l’accent sur les actions internationales.