Énoncé de principes en matière d’éthique journalistique de TC Media

Cet énoncé expose comment les publications (imprimées et numériques) de TC Media préservent leur intégrité rédactionnelle. Les éditeurs et les rédacteurs en chef de toutes les publications de TC Media ont approuvé son contenu.

À propos de TC Media

TC Media est une division de Transcontinental inc. (TSX: TCL.A TCL.B). Au Canada, TC Media est un chef de file dans ses activités de médias spécialisés et compte des marques phares dans les domaines des affaires, de la finance et de la construction ainsi qu’un volet de planification d’événements (Solutions d’affaires). TC Media se positionne également comme le plus important éditeur d’ouvrages pédagogiques de langue française au Canada. TC Media tire ses revenus de différentes sources, notamment la publicité, les commandites, les abonnements et les événements.

Le groupe Affaires de TC Media comprend les marques suivantes :

  • Advisor’s Edge
  • Avantages
  • Benefits Canada
  • Canadian Institutional Investment Network
  • Canadian Investment Review
  • Conseiller
  • Constructo
  • Finance et Investissement
  • Investment Executive
  • Les Affaires

Principes journalistiques

TC Media n’accepte aucune rémunération de quelque nature que ce soit en échange d’une couverture. Les publications de TC Media n’adaptent pas leur contenu rédactionnel aux demandes des annonceurs et n’évitent pas de couvrir des sujets qui pourraient être épineux pour les annonceurs.

Objectivité et exactitude

  1. Les journalistes et les rédacteurs en chef de TC Media vérifient tous les faits avant publication et émettent des correctifs clairs lorsque ceux-ci sont justifiés.
  2. Nous ne permettons pas à nos propres préjugés d’entraver le traitement objectif et impartial de l’information ; nous ne cédons pas à la pression d’une tierce partie ayant un intérêt direct dans le contenu et n’en acceptons aucune directive.
  3. Nous donnons aux personnes, aux entreprises et aux organismes la juste possibilité de faire des commentaires. Nous faisons un effort réel et raisonnable pour communiquer avec eux, et s’ils refusent de faire des commentaires, nous le mentionnons.
  4. Les sources doivent être citées avec précision. Toutefois, nous n’autorisons pas les sources ou toute autre tierce partie à voir les articles ou les illustrations avant publication. Nous n’autorisons pas les sources à voir les citations des autres sources avant publication.
  5. Nous reconnaissons clairement le crédit du reportage d’autres journalistes et d’autres organes de presse.
  6. Le titre, la section ou un avis de non-responsabilité, et souvent une combinaison des trois, indiquent clairement les textes d’opinion.
  7. Les lettres à la rédaction, qui peuvent être publiées soit en version intégrale, soit légèrement révisées sur le plan grammatical ou ajustées pour la longueur, sont clairement identifiées.
  8. En général, nous ne « dé-publions » pas ou ne retirons pas de contenu numérique, malgré les demandes publiques ou le remord de la source. Les rares exceptions touchent généralement les questions de sécurité publique, une erreur flagrante ou une violation du code d’éthique, ou encore des restrictions légales telles que des interdictions de publication.
  9. Nous nous identifions clairement comme journalistes lorsque nous recueillons de l’information, afin d’assurer que toutes les parties présentes sont pleinement conscientes que leurs paroles et leurs actions peuvent être rapportées et publiées. Si, dans des circonstances exceptionnelles, nous avons besoin de travailler de façon anonyme, ceci sera clairement communiqué aux lecteurs.
  10. Nous respectons les embargos, les demandes de confidentialité et la règle de Chatham House, à condition que l’entente ait été faite avant l’entrevue. Nous ne sommes pas liés à ces requêtes si celles-ci sont faites une fois l’entrevue commencée.
  11. Nous identifions nos sources pour notre auditoire. Dans des circonstances exceptionnelles, nous pouvons convenir que l’information fournie restera anonyme, et nous en expliquerons les raisons à l’auditoire.
  12. Nous faisons preuve du même discernement et du même professionnalisme pour ce que nous publions sur les médias sociaux que dans l’imprimé et le numérique.
  13. Les journalistes n’agiront pas de manière contraire à l’éthique en vue de réaliser un article, et ils ne seront pas contraints à signer un texte édité de manière telle qu’il est devenu inexact ou fallacieux, ou encore contrevient à ce code déontologique de toute autre façon.

Articles non commandités, rédigés par des spécialistes externes

  1. Les articles écrits par des spécialistes externes sont édités par l’équipe rédactionnelle, souvent en profondeur, avant d’être diffusés sur nos plateformes. La signature de ces articles précise clairement que leurs auteurs ne sont pas journalistes.
  2. Aucune mention promotionnelle n’est autorisée dans les textes des collaborateurs externes.
  3. Chaque publication a l’entière discrétion du choix de ses spécialistes externes et se réserve le droit de ne pas diffuser les textes des collaborateurs en tout temps au cours du processus éditorial.
  4. Les articles commandités signés par des collaborateurs sont clairement identifiés (voir ci-dessous « Lignes directrices relatives à la publicité »)

Politique en matière de conflit d’intérêts

  1. Les employés doivent se conformer aux politiques pertinentes du Code de déontologie de TC Transcontinental, à la Politique d’approvisionnement, ainsi qu’aux directives légales pertinentes de TC Transcontinental destinées aux collaborateurs (disponibles sur demande).
  2. Nous évitons d’accepter les frais de déplacement. Si nous faisons un reportage depuis un endroit ou une conférence que nous avons rejoint grâce à l’aide de sources externes, nous le déclarons dans notre couverture.
  3. Nous divulguerons le nom de notre société mère dans tout reportage relié à Transcontinental inc. ou à ses filiales.
  4. Les employés se récuseront s’ils se trouvent dans une situation de conflit moral ou financier.
  5. Si une tierce partie souhaite passer un contrat avec un journaliste de TC Media et qu’il est question d’honoraires, tous les honoraires doivent être payables à TC Media (et non au journaliste personnellement), et seulement si ces honoraires ne donnent pas lieu à un conflit d’intérêts. S’ils sont rémunérés, les journalistes ne pourront pas faire un reportage sur un événement et en même temps prendre la parole lors de cet événement. S’ils font un reportage sur un sujet qui y sera relié ultérieurement, toute rémunération sera divulguée dans cette couverture.
  6. Nous n’acceptons aucun cadeau, sauf lorsque leur acceptation ne soulèverait aucun doute dans l’esprit du public (par exemple, dans le cas de produits non sollicités envoyés par la poste). De tels cadeaux ne peuvent jamais être liés à une promesse de couverture. Le gestionnaire de l’employé doit être averti de tous les cadeaux reçus.
  7. Les journalistes et les rédacteurs en chef ne participent pas à des activités politiques manifestes, comme des campagnes ou des contributions financières aux candidats politiques. Les journalistes ne peuvent pas être membres inscrits d’un parti politique.

Lignes directrices relatives à la publicité

Les publications de TC Media sont engagées à assurer intégrité rédactionnelle et transparence, persuadées que l’auditoire et les annonceurs bénéficient de ces principes.

  1. Les publications de TC Media ne permettront pas qu’une relation avec un annonceur compromette l’intégrité rédactionnelle.
  2. Tout contenu publicitaire ou commandité que les publications de TC Media considèrent obscène, calomnieux, immoral, illégal, diffamatoire, odieux, trompeur, fallacieux, haineux, ou préjudiciable sera refusé ou retiré à la seule discrétion de la publication. Les annonceurs ont la responsabilité de s’assurer de l’exactitude et de la conformité de leurs publicités avec la législation, la réglementation et les directives applicables, y compris le droit de la propriété intellectuelle.
  3. Les publications de TC Media n’endossent aucun produit, service ou point de vue d’un annonceur ou d’un commanditaire quel qu’il soit. Aucune publicité et aucun contenu payant inséré sur les plateformes de TC Media ne peut impliquer un cautionnement de la part de la publication de TC Media.
  4. Toute publicité et tout contenu payant (par exemple, contenu sur mesure, contenu dirigé et contenu commandité) doit pouvoir être clairement différencié du contenu rédactionnel. Les publications de TC Media déclareront, distingueront et identifieront clairement les publicités, les commandites et les contenus sur mesure à leur seule discrétion, afin que de tels contenus puissent être facilement différenciés du contenu éditorial.
  5. L’annonceur est seul responsable de tout contenu payant et de tout dommage éventuel qui pourrait survenir de son utilisation ou de son affichage.
  6. TC Media se réserve le droit de mettre à jour ces lignes directrices, sans préavis, par souci de protéger l’intégrité rédactionnelle.

Les règles éthiques de l’Association canadienne des journalistes, la FPJQQuartz et CBC Radio-Canada ont servi de référence dans la préparation de ces principes.