Une conseillère discute avec une cliente.
Photo : kate_sept2004 / istockphoto

Les PDG qui ont mis en place des programmes de promotion pour les femmes surpasseraient leurs pairs concernant l’accession de celles-ci à des postes de direction, indique un rapport publié par Catalyst CEO Champions for Change.

 Ainsi, la représentation féminine dans les postes de direction s’est améliorée dans le monde entier, selon le rapport. Les femmes représenteraient à l’échelle planétaire :

  • 23 % des cadres
  • 29 % des cadres supérieurs
  • 37 % des gestionnaires
  • 31,6 % des membres d’un conseil d’administration (et 26 % dans les entreprises du S&P 500)

PRISE DE CONSCIENCE

Intitulé Towards a More Equitable Future, le rapport révèle également qu’une prise de conscience a eu lieu au sein des entreprises, conséquence de la pandémie de COVID-19 et de la vague de manifestations contre le racisme survenues en 2020. Cela a entraîné une réflexion et la mise en place de mesures visant à « éliminer les obstacles systémiques créés par les inégalités raciales et ethniques », avance le document.

De plus, l’enquête propose un plan en 3 étapes afin d’épauler les organisations qui visent l’équité au sein de leurs équipes :

  • Étape 1 : Se renseigner sur l’intersectionnalité.
  • Étape 2 : Établir un système de collecte de données fiables en matière de race et d’origine ethnique.
  • Étape 3 : Engager le dialogue sur le racisme.

« Dans les entreprises du monde entier, les femmes, en particulier les femmes de couleur, continuent de se heurter à des obstacles bien ancrés qui entravent leur avancement professionnel […] Nous savons qu’il reste du travail à accomplir, mais les données révèlent des résultats positifs et nous sommes fiers de nous associer à ces PDG dans le cadre de cet effort », conclut Lorraine Hariton, PDG de Catalyst.