Photo : foodandmore / 123RF

Plus de la moitié des Canadiens comptent utiliser leurs cartes de crédit pour leurs achats des fêtes de fin d’année, révèle un récent sondage de Hardbacon.

Cela s’explique notamment par l’inflation. Si la majorité a décidé de couper dans leur budget des fêtes (54,46 %), les répondants comptent utiliser leurs cartes de crédit pour le reste. Près du tiers des sondés (32,49 %) affirment que l’inflation n’aura aucun impact sur leurs dépenses, 13,04 % ont même l’intention de dépenser plus que d’habitude.

Le sondage montre également que l’argent comptant fait maintenant partie du passé au profit des cartes de crédit. Ainsi 33,67 % des sondés pensent utiliser une carte de crédit avec remise en argent et un autre 30,67 % utiliseront une carte de crédit avec récompenses. Seulement 12,67 % ont déclaré qu’ils utiliseraient une carte de crédit à faible taux d’intérêt.

Outre les cartes de crédit, les répondants s’intéressent aux modes de paiement alternatif. Une petite proportion de Canadiens (4,12 %) auront recours aux prêts « Acheter maintenant, payer plus tard », une façon de payer des achats via un plan de versement sans intérêts, pour leurs achats de fin d’année.

Pour ce qui est du montant, les répondants pensent dépenser 767 $ pour les fêtes, cadeaux, divertissements et transport compris. Pour ceux qui comptent utiliser leurs cartes de crédit, la dette moyenne s’élèverait à 1 257,84 $ d’ici janvier 2023 et 31,53 % des sondés savent qu’ils ne seront pas en mesure de rembourser ce montant en entier entre novembre 2022 et janvier 2023.

« Les fêtes se présentent un peu différemment cette année et l’inflation oblige certains consommateurs canadiens à réfléchir à la façon dont ils dépensent leur argent, explique Stefani Balinsky, rédactrice en chef chez Hardbacon. Alors que les Canadiens s’apprêtent à dépenser durant le temps des fêtes, ils s’assurent au moins de profiter des avantages que les cartes de crédit peuvent offrir. »