Portefeuille contenant un billet de banque américain, et pièces de monnaie.
Photo : Vera Kudryashova / 123RF

Quatre Américains sur dix peineraient à faire face à une dépense imprévue de 400 $, indique une étude menée par la Réserve fédérale américaine (Fed).

Pour payer une urgence financière comme une réparation de leur automobile, 40 % des Américains devraient emprunter à leur famille ou à leurs amis. Ils envisageraient aussi de laisser un solde impayé sur leur carte de crédit.

Cette statistique montre que le taux de chômage historiquement bas aux États-Unis ne met pas tous les ménages à l’abri financièrement, relève Bloomberg

Le taux de chômage y est passé de 4,3 % à 3,9 % de 2017 à 2018. Simultanément, la portion d’Américains capables de faire face à une urgence financière de 400 $ s’est très légèrement améliorée.

Le président américain Donald Trump s’appuie fréquemment sur cette statistique pour prôner le renforcement du soutien à l’économie américaine.

Six adultes sur dix seraient capables de faire face à un imprévu financier de 400 $. Ceux-ci utiliseraient pour cela leurs liquidités, leur épargne, ou leur carte de crédit en payant l’intégralité de la dépense dans leur prochain relevé.

La Fed constate que la situation est bien différente selon les milieux. Deux citadins sur trois décrivent leur économie locale comme étant bonne ou excellente. Ils ne sont qu’un sur deux à la campagne. Et la situation financière des ménages des communautés noire et hispanique est bien plus dégradée que celle des autres communautés.