stunningart / 123RF

En mars 2021, Michael Sabia atteindra la fin de son mandat de PDG de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ). Déjà, des noms sont en vue.

Le processus de désignation du prochain PDG de la Caisse débutera au début de 2020. Au bout du compte, c’est le premier ministre François Legault qui sera décisionnaire, le gouvernement du Québec nommant les administrateurs de l’institution. Mais La Presse entrevoit déjà des candidats potentiels.

Un de ces successeurs potentiels vient du secteur financier. Louis Vachon, le président et chef de la direction de la Banque Nationale, est intéressé par la succession de Michael Sabia, affirme le quotidien montréalais.

UNE PDG?

Et si le futur président de la Caisse était une présidente? Dans ce cas, il pourrait s’agir de Sophie Brochu, qui a quitté dernièrement la direction d’Énergir, ex-Gaz Métro. Mme Brochu était entrée chez le distributeur d’énergie à l’invitation de son ancien patron, Robert Tessier, qui par la suite avait lui-même pris la présidence du conseil de la Caisse.

Le prochain dirigeant de la Caisse pourrait tout aussi bien être déjà à l’œuvre chez l’investisseur institutionnel. Cela pourrait être Charles Émond, le chef des investissements au Québec, ou encore Macky Tall, le président de CDPQ Infra. Le premier a travaillé 18 ans à la Banque Scotia, tandis que le deuxième dirige le REM, l’investissement majeur de la Caisse depuis sa création.

La Presse cite également des Québécois actifs dans le secteur financier international : Jean Raby, dirigeant de Natixis Investment Managers, et André Bourbonnais, en charge d’un fonds de capital investissement à BlackRock.

Quel qu’il soit, le futur PDG de la Caisse se heurtera-t-il aux mêmes réticences qui avaient accompagnées la nomination de M.Sabia en 2009? Il arrivait de la présidence de Bell Canada. À l’époque, sa culture des affaires et sa sensibilité vis-à-vis du milieu financier québécois avaient été pointées du doigt par des critiques.

En 2021, Michael Sabia quittera pourtant son poste de PDG après 12 années passées à la tête de la Caisse. Un record depuis la fondation de l’institution.