Photo : Jeangagnon [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)]

Une candidature a été rejetée trois jours avant la réélection de Guy Cormier à la présidence du Mouvement Desjardins.

Le conseil d’administration du Mouvement Desjardins a écarté un candidat à la présidence de l’institution financière, révèle La Presse.

Ce membre du réseau des caisses populaires avait soumis sa candidature trois jours avant la réélection de Guy Cormier par acclamation. Le président sortant de Desjardins a été reconduit en l’absence de candidats admis par le comité d’élection.

Le candidat écarté est un administrateur d’expérience dans le système de la santé, indique le quotidien montréalais. Il souhaitait lancer un débat sur la pertinence de confier un deuxième mandat à Guy Cormier.

RECALÉ PAR LE CA

Le comité d’élection a recommandé au conseil d’administration de recaler la candidature du postulant, en mettant en avant son manque de connaissance de l’industrie financière, et sa capacité insuffisante à diriger une entreprise de plus de 45 000 employés.

Ces manques ne lui permettaient pas d’être enregistré comme candidat officiel, relate La Presse. Desjardins avance que le profil de président a été établi en suivant les normes de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Ces normes ont été relevées depuis que Desjardins est une institution financière d’importance systémique au Canada.

Le conseil d’administration de Desjardins a suivi les recommandations de son comité d’élection, en refusant la candidature. La décision a été prise en l’absence de Guy Cormier.

En début de semaine, Desjardins a annoncé la reconduction de Guy Cormier à sa tête pour un deuxième mandat de quatre ans.