Les régimes de retraite à prestations déterminées ont enregistré un rendement de 4,2 % au troisième trimestre, annonce RBC Services aux investisseurs et de trésorerie dans un communiqué.

Il s’agit là d’une progression supérieure au 2,9 % obtenu au trimestre précédent pour l’univers des régimes de retraite de RBC, qui totalise 650 milliards de dollars. Le rendement annuel cumulatif se chiffre à 7,3 %.

RBC souligne que les actions mondiales et les actions canadiennes ont « continué de gagner du terrain » au troisième trimestre de 2016. Elles ont dégagé un rendement de 6,7 %, soit un « redressement notable » par rapport à la même période l’an dernier.

Quant aux obligations canadiennes, malgré les taux d’intérêt toujours faibles, elles ont gagné 1,6 % pour le trimestre. Les obligations à long terme ont d’ailleurs produit les meilleurs rendements dans le segment des titres à revenu fixe.

La gestion du risque « demeurera une priorité » jusqu’à la fin de l’année, alors que « la volatilité est toujours une réalité » à l’échelle mondiale, selon James Rausch, chef, Couverture clientèle – Canada, et chef mondial, Services bancaires transactionnels, Banques, courtiers et bourses, RBC Services aux investisseurs et de trésorerie.

« Les secteurs des ressources, des matières et de l’énergie continuent de dynamiser les actions canadiennes, tandis que les marchés mondiaux se sont adaptés au contexte postréférendaire au Royaume-Uni et que les économies émergentes ont inscrit des gains, dit-il. Plusieurs marchés, dont la Chine, connaissent une croissance anémique malgré les politiques de taux d’intérêt faibles ou négatifs. »

La rédaction vous recommande :