Donald Trump.
Photo : Mykhaylo Palinchak / 123RF

Des courtiers américains auraient bénéficié d’avantages déloyaux grâce à des décisions ou positions prises par le président des États-Unis.

Des élus démocrates demandent aux autorités américaines d’ouvrir une enquête sur de possibles délits d’initiés qui auraient avantagé des courtiers.

Cette demande survient alors que le magazine Vanity Fair a fait état, jeudi dernier, de mouvements suspects sur les marchés financiers, rapporte La Presse.

TRUMP L’INFLUENCEUR

Quatorze sénateurs ont ainsi écrit lundi au ministre de la Justice et au chef du FBI pour dire leur inquiétude quant à l’avantage déloyal dont auraient profité des courtiers en raison d’« un accès privilégié à des informations non publiques pouvant faire bouger les marchés ».

Au total, les gains boursiers obtenus pourraient s’élever jusqu’à un milliard de dollars.

La banque JPMorganChase a démontré récemment que l’activité de Donald Trump sur les réseaux sociaux engendre un effet réel sur la valeur des titres boursiers.