Photo : istockPhoto/ZargonDesign

Chaque année des milliers de personnes se font escroquer de l’argent. Les personnes âgées sont particulièrement sensibles à ces fraudes. En 2021, plus de 92 000 victimes de plus de 60 ans ont déclaré avoir été escroquées au Centre de plaintes pour crimes sur Internet du FBI!

Pour freiner cette tendance, le meilleur moyen est de rester attentif aux signes avant-coureurs, assure Financial Planning. Le journal donne ainsi quatre signaux d’alarme auxquels vous pourriez sensibiliser vos clients.

  • Un contact venant de nulle part

Un signe qui ne trompe pas c’est lorsque l’on est contacté par une personne que l’on n’a jamais rencontrée auparavant et à laquelle on n’a jamais parlé. Un contact qui sort de nulle part, c’est louche, surtout si celui-ci vous propose une offre alléchante.

Un numéro de téléphone se trouve facilement. Les fraudeurs ont accès au numéro de leur victime grâce à un contact de celle-ci qui a déjà été victime de leur fraude ou en achetant des listes sur le marché noir. Dans tous les cas, un contact non sollicité est un véritable signal d’alarme.

C’est aux investisseurs de choisir avec qui ils désirent faire affaire, non l’inverse!

  • Des bénéfices garantis

Une promesse d’incroyables bénéfices, même de bénéfices tout courts dans le cas de produits non garantis, devrait vous mettre en alerte. Les escrocs prédisent des gains, mais c’est impossible de faire cela, car personne n’est capable de prédire parfaitement la tendance du marché boursier.

« La promesse de rendements est en soi une tromperie », martèle Kathy Stokes, directrice des programmes de prévention des fraudes à l’AARP.

  • Plus que quelques minutes !

Quand on veut vous presser dans votre décision, c’est un mauvais signe. Un escroc ne veut pas vous laisser le temps de réfléchir, sinon vous risquez de le démasquer d’où l’idée de presser l’interlocuteur. Quelle que soit l’excuse qui explique ce court laps de temps, ne tombez pas dans le panneau. Il s’agit sans aucun doute d’une escroquerie.

  • Changer de plateforme

Un autre signe d’escroquerie est le passage d’une plateforme en ligne à une autre. Par exemple, la personne qui vous parle sur Facebook vous demande d’un seul coup de parler sur Google Hangouts.

Le but est de vous amener sur une plateforme où l’escroc pense pouvoir plus facilement vous convaincre.

Un autre signe du même genre est lorsque le fraudeur veut changer le lieu des transactions financières. Vous pourriez commencer ainsi à discuter sur une plateforme, par exemple de cryptomonnaies, légitime, mais l’escroc va vous proposer d’aller sur une autre plateforme, qui sera cette fois totalement frauduleuse.

Si un seul de ces signes se manifeste, faites preuve de méfiance. Il vaut peut-être mieux couper court à la conversation !