Photo : willyambradberry / 123RF

WealthBar est maintenant la propriété pleine et entière de Financière CI. Cette dernière a annoncé le 21 mai dernier avoir mis la main sur les 25 % de parts qu’elle ne possédait pas déjà. 

Financière CI détenait déjà 75 % des actions du conseiller-robot de Vancouver depuis janvier 2019. À la suite de cette nouvelle transaction, WealthBar sera jumelé à Virtual Brokers, la plateforme de courtage à escompte de Financière CI, pour former CI Direct Investing. L’image de WealthBar sera d’ailleurs transformée en ce sens dans les prochains mois.

« WealthBar et Virtual Brokers ont tous les deux affiché une forte croissance et ces changements mettront la table pour les succès à venir », a soutenu Kurt MacAlpine, PDG de Financière CI, par voie de communiqué.

DIVERSIFIER L’OFFRE DE SERVICES

CI Direct Investing couvrira divers champs d’activité, incluant le courtage en ligne pour les investisseurs autonomes de Virtual Brokers et la gestion de patrimoine offerte par WealthBar. Le modèle hybride de ce conseiller-robot permet aux clients d’investir dans des portefeuilles gérés par des professionnels et d’accéder à du conseil financier.

« Nous croyons que le conseil professionnel reste plus important que jamais et nos plateformes numériques constituent un complément important à nos services de conseil traditionnels, ajoute M. MacAlpine. Nous utilisons la technologie pour améliorer notre offre de conseil et pour fournir l’accès aux outils d’investissement et de conseil à une gamme encore plus complète de clients. »  

POURSUIVRE LE VIRAGE NUMÉRIQUE

Depuis son acquisition par CI en janvier 2019, WealthBar a fortement contribué à sa transformation numérique. Elle administre notamment Assante Connect, un service d’investissement en ligne réservé aux clients de Gestion de patrimoine Assante. Elle offre aussi PPI Valet, une plateforme qui aide les représentants en assurance à gérer et faire croître la portion placements de leur entreprise. 

En novembre dernier, CI annonçait avoir fait une priorité de l’évolution de sa plateforme de gestion de patrimoine. Elle veut aussi se concentrer sur la modernisation de sa gestion d’actifs et la mondialisation de la firme.