Photo : gajus / 123RF

Avec la volatilité croissante vient le besoin de miser sur des entreprises stables et de haute qualité, dit Andrew Zimcik, membre de l’équipe de gestion de portefeuille chez Connor, Clark et Lunn à Toronto.

Cliquez ici pour entendre l’entrevue complète en baladodiffusion sur Gestionnaires en direct, de la CIBC

« Non seulement nous sommes dans les dernières étapes du cycle économique actuel, nous faisons aussi face au défi de l’interférence politique, qui accroît encore l’incertitude et la volatilité que l’on a connue sur les marchés depuis environ 18 mois », dit Andrew Zimcik.

Selon l’expert, il existe cependant de nombreuses entreprises aux états financiers solides et aux dettes légères, sur lesquelles on peut compter pour traverser la tourmente.

« BCE est un exemple d’entreprise stable avec très peu d’endettement, dont le titre est suffisamment échangé pour permettre aux investisseurs de savoir qu’ils peuvent y mettre ou en retirer leurs fonds très rapidement. Aux États-Unis, on peut mentionner Coca-Cola, qui a des caractéristiques très défensives avec une liquidité exceptionnelle sur les marchés », poursuit M. Zimcik.

Il favorise aussi les entreprises dont les profits croissent de façon solide et continue, comme l’épicier canadien Empire, dont les produits sont achetés chaque jour par les consommateurs. Ou encore, les entreprises qui ont des marges élevées et stables ou qui génèrent des flux de liquidités de façon soutenue, comme la multinationale canadienne Element Fleet, spécialisée dans la gestion de flottes de véhicules.

« Quand les marchés ont baissé à la fin 2018 ou plus récemment au mois de mai, il était encourageant de voir beaucoup de ces entreprises stables et de haute qualité se distinguer par leur performance en Bourse », note Andrew Zimcik, citant les exemples de Microsoft, Intact Corporation Financière, et la susmentionnée Element Fleet.

« Ce phénomène est appelé à se poursuivre car la volatilité devrait rester élevée jusqu’à la fin du cycle économique actuel. Notre préférence pour les entreprises stables de haute qualité nous a permis d’atteindre nos objectifs de préservation du capital et de générer des dividendes soutenus malgré la volatilité récente. Nous croyons que c’est l’approche qui s’impose désormais comme la plus prudente. »

Ce texte fait partie du programme Gestionnaires en direct, de la CIBC. Il a été rédigé sans apport du commanditaire.