Photo d'un enfant avec une ampoule allumée attachée sur la tête, symbolisant une idée, l'innovation.
Photo : yarruta / 123RF

Innovations technologiques, renforcement de l’expérience client, taux d’intérêt en hausse, voilà seulement quelques-unes des tendances qui attendent le secteur bancaire canadien de détail, estime Infinity Research.

C’est ce que conclut la firme de recherche dans un rapport rendu public lundi.

Dans les dernières années, les banques canadiennes ont établi des standards afin d’assurer leur stabilité et d’établir les meilleures pratiques. Cependant, la pression sur les institutions financières demeure élevée. Cela rend l’innovation et la satisfaction des clients plus importantes que jamais.

Pour faciliter le service client et l’engagement, les acteurs du secteur de la banque de détail qui innovent semblent adopter une approche transparente et à guichet unique par des plateformes numériques. Celles-ci rassemblent les produits et services pour offrir une expérience client unifiée.

La technologie n’est pas le seul facteur qui perturbe l’industrie; on assiste aussi à une croissance du besoin d’expériences centrées sur le client, dont les banques de détail doivent tenir compte lors de chaque transaction et chaque point de contact avec le consommateur.

Ces quelques tendances importantes vont métamorphoser le secteur financier au Canada, selon les experts d’Infinity Research :

La fin des services fermés : le Canada sera bientôt exposé à une réglementation bancaire ouverte qui fragmentera les regroupements traditionnels d’actif et de passif. Des interfaces communes entre les banques et les tiers pourraient être établies pour faciliter la concurrence et créer de nouvelles occasions commerciales.

Bien que les banques de détail favorisent une approche verticale, offrant un ensemble de services depuis plusieurs décennies, plusieurs nouveaux joueurs dans le secteur souhaitent désormais une collaboration plus « horizontale », chacun dominant une spécialité particulière.

Des taux d’intérêt croissants : les taux d’intérêt augmenteront progressivement par rapport à leurs creux historiques et les consommateurs seront bientôt coincés par leur endettement. Une hausse continue pourrait entraîner une baisse des offres de prêts personnels. D’autres types de créances, tels que les prêts à tempérament et le financement au point de vente, déplaceront le marché vers des sources de crédit sensibles au facteur temps.

La mise en place de plateformes uniques : l’innovation est essentielle pour que les banques de détail répondent efficacement aux demandes des consommateurs. De plus en plus, ces derniers s’attendent par ailleurs à un accès numérique aux services qui soit pratique et général. Les banques de détail du Canada vont bientôt se concentrer sur la fourniture de « guichets uniques » qui regroupent à la fois des produits et des services sur une seule plateforme.