Photo : Kittipong Jirasukhanont / 123RF

Les investisseurs institutionnels voient d’un bon œil l’arrivée des technologies émergentes, telles que l’intelligence artificielle, dans le secteur des placements.

Au total, 62 % des investisseurs institutionnels du monde entier croient que les algorithmes de négociation et les modèles quantitatifs pointus rendront les marchés plus efficients, selon un sondage mondial de Fidelity.

IA CRÉATRICE D’EMPLOIS

Pour eux, l’intelligence artificielle stimulera la concurrence dans le secteur des placements. Et ils sont 60 % à penser que cette technologie favorisera la création d’emplois, plus qu’elle en supprimera.

Quatre-ving pourcent des investisseurs institutionnels s’attendent à ce que ces nouvelles technologies révolutionnent leur industrie.

Ils prévoient eux-mêmes utiliser l’intelligence artificielle, d’abord pour optimiser la répartition de l’actif (69 %), mais aussi pour le suivi et l’évaluation des gestionnaires, les rendements du portefeuille (67 %), ainsi que pour la création de portefeuilles personnalisés sans avoir recours à des gestionnaires d’actif (39 %).

Pourtant, le tiers d’entre eux n’a toujours pas lancé de chantier sur l’intelligence artificielle. Ceux-là n’ont pas fait d’essai ni même étudié les effets de cette technologie sur leur processus de placement.