Accueil Nouvelles Industrie Les technologies bénéfiques au système financier

Les technologies bénéfiques au système financier

Mais certains risques demeurent, prévient la Banque du Canada.

Les innovations technologiques qui se multiplient dans l’industrie pourraient améliorer le système financier, estime une haute dirigeante de la Banque du Canada (BdC).

Dans un discours prononcé vendredi à Calgary, la sous-gouverneure Carolyn Wilkins souligne que les intervenants devront « collaborer étroitement [pour] tirer parti des technologies financières tout en prévenant les risques qu’elles pourraient engendrer ».

L’ÉVENTAIL DES SERVICES VA ÉVOLUER

Alors que certains prédisent une « révolution du système financier », la dirigeante dit plutôt s’attendre à ce que les technologies financières conduisent à l’évolution d’un large éventail de services. Selon elle, plusieurs facteurs laissent déjà présager des changements : les consommateurs sont plus exigeants, de nouveaux acteurs n’appartenant pas à l’espace financier ont fait leur apparition, et « l’inefficacité de certains services financiers » ouvre la porte à la concurrence.

Carolyn Wilkins juge que malgré toute la publicité entourant ces technologies, « les institutions financières en place s’adapteront, de nouveaux joueurs se joindront à l’écosystème financier et les acteurs qui auront des modèles d’affaires rigoureux survivront ».

Toutefois, fait-elle remarquer , « si les innovations promettent d’aider à résoudre certains problèmes actuels, elles pourraient aussi en créer de nouveaux », comme « les risques opérationnels et financiers » et « l’émergence d’institutions trop importantes pour faire faillite ».

PROTÉGER LES CONSOMMATEURS ET LES MARCHÉS

Pour limiter cette menace, la sous-gouverneure estime que les gouvernements devront évaluer les innovations en fonction de leur incidence sur la protection des consommateurs, l’inclusion financière, l’intégrité des marchés, les politiques en matière de concurrence et la stabilité financière.

« Les autorités devraient soutenir l’innovation, mais elles placeront la barre haut, particulièrement, et avec raison d’ailleurs, dans le cas des services financiers essentiels », assure la dirigeante.

La priorité de la BdC est l’actualisation des systèmes de paiement de base sur lesquels s’appuie le système financier, dit Carolyn Wilkins. Selon elle, « le temps est venu de rendre nos systèmes de base plus efficients et concurrentiels ».

LE BITCOIN, UNE PISTE « TRÈS PROMETTEUSE »

Selon elle, la « technologie du grand livre partagé » qui sous-tend la devise virtuelle Bitcoin pourrait se révéler « très prometteuse », à condition de résoudre « des problèmes de taille sur les plans technique, de la gouvernance et de la réglementation. »

Cette technologique présente de nombreux avantages, notamment « le fait de pouvoir se référer à une source unique de renseignements », ce qui permet de réduire les désaccords entre institutions financières, de faciliter le respect des exigences juridiques, d’accélérer les processus et de réduire les coûts, pense Mme Wilkins.

Toutefois, il subsiste des problèmes techniques liés à l’extensibilité, au fonctionnement par consensus, à la confidentialité des données et à la cybersécurité. De plus, les promoteurs de cette technologie devront convenir de règles de gouvernance, ce qui pourrait s’avérer problématique étant donnés les intérêts divergents des diverses parties.

La dirigeante rappelle que la banque centrale a instauré un programme de recherche consacré aux technologies financières et a établi un partenariat avec Paiements Canada, les banques canadiennes et R3, une entreprise spécialisée dans la blockchain, afin de mener des recherches appliquées relativement à un système de paiement fondé sur la technologie du grand livre partagé.

Ce projet sera l’occasion pour l’institution d’« approfondir sa compréhension des rouages et des limites de cette technologie ainsi que des possibilités et des risques auxquels elle donne lieu », conclut-elle.

La rédaction vous recommande :

Manchettes Dans Industrie

Des propositions de l’OCRCVM critiquées

On troque la transparence pour l’efficience, déplore cet organisme.

Quand les clients changent de conseiller

Quoi faire pour les récupérer...

La volatilité, une bonne occasion de briller

Et de faire le tour de ses clients.

À l’agenda

Tous les événements à ne pas manquer.

Grands titres

Imminente, la récession?

La question est plutôt de savoir quelle intensité elle affichera.

  • 15 août 2019 15 août 2019
  • 17:12

Le revenu n’explique pas la crainte de manquer d’argent

C'est plutôt une question de sexe et d’âge...

  • 15 août 2019 15 août 2019
  • 17:06

Comment se préparer à travailler… à la retraite

Compétences et discrétion requises.

  • 15 août 2019 16 août 2019
  • 17:08

La semaine en rafale

Nominations, nouveaux produits et services financiers : on vous dit tout.