Aleksandr Kalugin / 123RF

Un groupe de planificateurs financiers et d’administrateurs agréés réclament du gouvernement du Québec que les cotisations professionnelles, syndicales et associatives de tous les contribuables québécois deviennent déductibles du revenu imposable des travailleurs comme c’est le cas dans le régime d’imposition fédéral.

À l’heure actuelle, le régime québécois permet la déduction des cotisations syndicales ou professionnelles dans la section des crédits d’impôt non remboursables (CINR), générant un crédit de 10 %.

Or, la déduction québécoise par l’intermédiaire CINR est généralement moins avantageuse qu’une déduction au revenu imposable, comme le permet le régime d’imposition fédéral.

Le groupe de professionnels a calculé que pour un contribuable qui gagne un revenu imposable de 70 000 $ durant une année d’imposition, la différence entre la déduction au revenu imposable par rapport à la déduction en CINR est de 100 $.

Lire la suite sur Finance et investissement.