Photo : iStockphoto / MarioGuti

Environ 62 % des travailleurs ont pu épargner plus de 5 % de leur revenu cette année, selon un nouveau sondage mené par l’Association canadienne de la paie.

« En fonction de vos objectifs pour l’avenir, il existe de très bonnes opportunités à saisir, qu’il s’agisse des marchés ou d’autres types d’investissements », selon Grant White, gestionnaire de portefeuille à Endeavour Wealth Management, rapporte Global News.

Il recommande de délaisser les investissements dont les rendements sont insuffisants dans un environnement de bas taux d’intérêt, et de profiter des occasions qu’offrent les marchés boursiers et autres secteurs d’investissement.

REMBOURSER SES DETTES

Le gestionnaire conseille d’utiliser l’argent accumulé d’abord pour rembourser les dettes.

« Si des choses comme l’inflation entrent en jeu, avec tout l’argent injecté dans l’économie, alors nous pouvons certainement nous attendre à ce que les taux d’intérêt grimpent à leur tour plus tard, dit Grant White. À ce stade, votre dette pourrait devenir moins gérable; c’est donc une très bonne occasion de réduire cette dette à un taux d’intérêt beaucoup plus bas. »

La construction d’un fonds d’urgence est aussi une utilisation judicieuse de ces épargnes. L’Agence de la consommation en matière financière du Canada recommande d’épargner l’équivalent de 3 à 6 mois des dépenses habituelles. Pour plus de sécurité, elle recommande d’épargner la même durée en  revenus.