Homme d'affaires se tenant debout devant un mur de points d'interrogation.
Photo : Daniil Peshkov / 123RF

Les conseillers à service complet ajoutent plus qu’assez de valeur aux comptes des clients pour dépasser les frais de conseil typiques de 1 %, selon l’étude 2022 Value of an Advisor d’Investissements Russell Canada.

Au cours de la dernière année, les conseillers ont ajouté une valeur de 3,85 %, d’après la septième étude annuelle, les efforts de coaching comportemental étant ceux qui ont ajouté le plus, soit 1,93 %.

En tant que coachs comportementaux, les conseillers peuvent aider leurs clients à économiser de l’argent en les gardant concentrés sur le long terme plutôt que d’être la proie de leurs émotions lorsque les marchés deviennent volatils, selon l’étude. Par exemple, les clients qui ont « fui vers les sorties » aux premiers stades de la pandémie « auraient pu passer à côté de gains importants ».

La valeur de 3,85 % était en baisse par rapport à 3,95 % en 2021, mais en hausse par rapport à 2,88 % en 2020 et 2,79 % en 2019.

« Alors que nous émergeons dans un monde post-pandémique plein d’inconnues, les conseillers devraient être fiers de savoir qu’ils ont aidé leurs clients à naviguer dans une période tumultueuse et que leur valeur est claire », soutient Sophie Antal-Gilbert, responsable du portefeuille et du conseil aux entreprises de l’activité Solutions pour conseillers et intermédiaires de Russell Investments en Amérique du Nord, dans un communiqué.

La formule de l’étude a été recalibrée cette année pour refléter la tendance de l’industrie vers une planification holistique du patrimoine familial. En plus des 193 points de base pour le coaching comportemental, le chiffre de 3,95 % se compose de 104 points de base pour l’expérience client personnalisée, suivis de 68 points de base pour la planification et l’investissement fiscalement intelligents et de 20 points de base pour le rééquilibrage actif du portefeuille.