Photo : Jeangagnon [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)]

La cession par Desjardins du service Monetico à l’entreprise américaine Global Payments, et la fin du service Accord D pour les commerçants conduisent à la suppression de 100 postes.

Sur les 400 personnes travaillant pour Monetico et Accord D pour les commerçants, à Lévis et à Montréal, 100 s’apprêtent à perdre leur emploi, indique Le Journal de Montréal 

La semaine dernière, Desjardins a annoncé la vente de son service Monetico à Global Payments. Monetico constituait le portefeuille de commerçants de l’institution financière québécoise. Ce service fournissait les terminaux de paiement par cartes de crédit et de débit.

FIN D’ACCORD D POUR LES COMMERÇANTS

Dès mars 2020, jusqu’en 2021, Global Payments remplacera les terminaux de Desjardins.

Parallèlement, Desjardins a annoncé la fin de son service Accord D pour les commerçants, ce qui aura des répercussions pour près de 11 000 entreprises au Québec. Pour Desjardins, l’arrêt de ce service qui existait depuis vingt ans s’explique par le fait qu’il ne fait plus partie des ambitions stratégiques de l’institution financière. Accord D pour les commerçants cessera ses activités d’ici 2023.

Desjardins espère que les travailleurs qui perdront leur emploi postuleront à d’autres postes chez elle. L’institution financière dit compter 1 000 postes à pourvoir.