Photo : stockcam / istockphoto

La banque américaine JPMorgan a suspendu un courtier vedette pour avoir utilisé une messagerie cryptée avec des collègues.

Le courtier Edward Koo travaille depuis 2002 pour JPMorgan, mais la banque n’a pas fait de sentiment au moment de le mettre en congé forcé.

Le règlement intérieur de la banque américaine stipule que ses employés n’ont pas le droit d’utiliser de messagerie cryptée pour parler de leur travail. En effet, ces moyens de communication ne permettent pas à JPMorgan de contrôler les échanges, et donc de se prémunir contre des malversations.

TROP SÉCURISÉ POUR LA CONFORMITÉ

Les grandes banques sont tenues de conserver les communications professionnelles de leurs employés, au cas où les autorités régulatrices leur demandent des comptes sur le comportement de leurs salariés.

Or, Edward Koo a créé un groupe de discussion sur la messagerie WhatsApp, dans lequel il échangeait avec des collègues de travail. Sur cette messagerie, les communications sont cryptées entre l’émetteur et le destinataire.

À la découverte de ces faits, le courtier a été suspendu, le temps qu’une enquête interne soit menée, relève Bloomberg.

Les premiers éléments de l’enquête n’ont pas montré d’activité illégale. Toutefois, M. Koo pourrait perdre son emploi pour avoir enfreint le règlement intérieur de la banque.

JPMorgan a refusé de faire tout commentaire sur ce sujet.