La société de gestion de placements est la première à proposer ce produit à sa clientèle individuelle. Elle bénéficie pour cela d’une exemption de la part du régulateur.

Placements Mackenzie est, depuis hier, l’une des premières sociétés de gestion de placement à offrir aux investisseurs individuels canadiens un placement non conventionnel, à savoir un fonds à rendement absolu.

« Cela n’est même pas encore autorisé par le régulateur », affirme Michael Schnitman, vice-président principal, Produits à Placements Mackenzie.

En entrevue avec Conseiller, il explique que le texte l’autorisant est en préparation et qu’il devrait officiellement entrer en vigueur d’ici la fin de l’année.

« Mais à Placements Mackenzie, nous avons demandé à pouvoir proposer ce type de produits à notre clientèle avant l’entrée en vigueur du futur texte, ajoute-t-il. Nous avons fait valoir le fait que nous avions une équipe de personnes expérimentées sur ce type de produits et nous avons convaincu le régulateur. »

Les fonds à rendement absolu sont des produits complexes à monter, qui ne sont pour l’instant autorisés à la vente qu’aux investisseurs les plus nantis et aux institutionnels, susceptibles d’être mieux conseillés. Michaël Schnitman a travaillé à Boston durant une vingtaine d’années. Aux États-Unis, ces produits sont ouverts à tous et il a pu constater les bénéfices que les clients ont pu en tirer.

« Rendement absolu ne signifie pas que le rendement soit forcément positif, explique-t-il. Nous ne garantissons pas cela. Mais si on regarde dans le passé, ils ont toujours fait mieux que les marchés boursiers. Mettons que la Bourse chute de 30 %, c’est sûr que le fonds à rendement absolu baissera moins que cela. Si elle prend 30 %, en revanche, le produit aura aussi un rendement moindre. »

L’ÉDUCATION, UN ENJEU

Pour parvenir à cela, le portefeuille doit être extrêmement diversifié et cela demande une très grande expertise afin de contrôler les risques, estime M. Schnitman.

Les fonds de placement non traditionnels représentent des solutions à guichet unique. En diversifiant leurs placements grâce à de nouveaux outils, les investisseurs peuvent rehausser la stabilité du portefeuille par l’ajout d’une composante qui n’est pas corrélée avec les marchés boursiers et réduire les turbulences en tirant parti d’une méthodologie de répartition du risque à la fine pointe des modèles économiques et financiers.

Mais Michael Schnitman reconnaît également que les clients qui investissent dans ces produits doivent être bien informés et que Placements Mackenzie a dû faire montre de toute sa capacité à éduquer les investisseurs.

« La littératie financière est un enjeu important pour le régulateur et cela a donc été un argument très important pour nous permettre cette exemption à la règle », croit-il.

QUESTION DE DOSAGE

Pour gérer ce nouveau produit, Placements Mackenzie a réuni des gestionnaires chevronnés détenant une longue expérience solide dans le domaine des stratégies non traditionnelles institutionnelles, dont ses équipes de répartition de l’actif, des placements à revenu fixe et des stratégies systématiques. Ainsi, la première effectuera une répartition de manière holistique et dynamique en faisant appel à diverses stratégies non traditionnelles, notamment des stratégies de positions acheteur/vendeur sur actions, des stratégies de crédit opportuniste et des stratégies macroéconomiques mondiales.

Michael Schnitman affirme que ce nouveau produit devrait intéresser tous les types d’investisseurs. Les plus jeunes pourraient y placer une petite part de leurs économies pour ne pas investir uniquement dans des produits trop risqués et s’assurer ainsi d’un coussin. Les plus âgés, qui envisagent la retraite à moyen et court terme, devraient quant à eux y investir de plus en plus d’argent afin de ne pas risquer de perdre tout ce qu’ils ont réussi à mettre de côté pour la retraite.

« Tout est question de dosage, conclut-il. Mais nous avons vu aux États-Unis comme les stratégies de rendement absolu ont affiché une forte croissance. Elles occupent maintenant une place de choix dans la répartition de l’actif diversifiée grâce à l’attrait qu’elles présentent pour les investisseurs soucieux de réduire la volatilité. Le moment est venu pour les Canadiens de profiter de ces mêmes avantages, et Placements Mackenzie est ravie de se trouver à l’avant-garde de ce nouveau chapitre dans le secteur des fonds d’investissement. »