Vous, conseillers à l’affût de nouveaux clients propriétaires d’entreprises fructueuses, vous demandez où trouver des clients fortunés? Il s’avère que bon nombre d’entre eux ont une place de choix qu’ils entretiennent sur les médias sociaux. En effet, il semblerait que les professionnels riches ont rapidement adopté les téléphones intelligents et les tablettes, et ce sans oublier Facebook, LinkedIn et Twitter, selon une nouvelle étude de Spectrem Group, un cabinet d’études de marché qui a pignon sur rue dans l’Illinois.

Le cabinet en question a mené une enquête au cours du deuxième trimestre de 2012. Ont été interrogés plus de 3000 riches investisseurs, cadres supérieurs et propriétaires d’entreprises au sujet de leur utilisation de la technologie mobile. Le constat: 34% de ceux qui ont une valeur nette d’au moins $ 100000, sans compter la valeur de leur résidence principale, utilisent activement leurs téléphones, et aussi leurs profils sur les médias sociaux, ce qui représente en fait le double comparativement à l’an dernier.

«Les jeunes investisseurs ont adopté les médias sociaux et les technologies mobiles plus rapidement et en plus grand nombre, tout comme l’ont fait de hauts dirigeants d’entreprises et des propriétaires d’entreprises. Sachez toutefois que l’utilisation des médias sociaux augmente, et ce à tous les âges et dans toutes les professions», explique George Walper, Jr., président de Spectrem.

La meilleure façon pour vous, conseillers, de gérer efficacement vos relations avec ces clients, c’est d’utiliser ce type de plateformes des médias de façon régulière, tout comme des blogues d’ailleurs», indique pour sa part Cathy McBreen, gestionnaire de direction du Groupe Spectrem. Un autre conseil qu’elle partage: évitez les argumentaires de ventes. Utilisez plutôt Facebook pour vous construire une image de marque, et non pas pour des discussions sérieuses sur des stratégies de ventes.

Mis à part le fait de parler et d’envoyer des SMS, les riches entrepreneurs consacrent plus de temps que l’an dernier sur leurs tablettes intelligentes pour effectuer des tâches telles que payer leurs factures. Ils passent en moyenne neuf heures par semaine sur leurs téléphones, 12 heures sur leurs tablettes et 22 heures sur leurs ordinateurs.

«Au sommet de la liste de souhaits des riches investisseurs: la capacité à agréger leurs informations financières à partir de sources multiples», explique M. Walper. Tout comme le souhaite leur conseiller, ce qu’ils recherchent, c’est un contenu concis et précis, des conseils et également des renseignements qui leur feront sauver à la fois du temps et des efforts.

Traduction et adaptation d’un article mis en ligne sur le site Small Biz Advisor de Rogers.