Photo : 123RF

La valeur des actifs sous gestion (ASG) des 300 plus grands régimes de retraite du monde a augmenté de 11,5 % en 2020, atteignant ainsi 21 700 milliards de dollars, rapporte l’étude annuelle du Thinking Ahead Institute de Willis Towers Watson, reprise par Avantages.

Il s’agit d’une accélération si l’on compare à la hausse de 8 % de 2019. En fait, sur les cinq dernières années, la moyenne annuelle de croissance des ASG est très proche de celle de 2019. Elle s’établit ainsi à 7,9 %.

Les 20 plus grands régimes de retraite du monde ont connu encore une plus belle croissance. Celle-ci a atteint les 14,6 % en 2020, soit le deuxième taux de croissance le plus élevé depuis 2004 et un peu moins du double de leur croissance annuelle moyenne qui est de 8,9 %.

Ces fonds investissent principalement dans les actions (46,6 %), les titres à revenu fixe (36,3 %), et dans les placements alternatifs et des liquidités (17,1 %), sur une base moyenne pondérée. La plupart ont toutefois augmenté leur allocation aux investissements alternatifs au cours des dernières années pour améliorer leurs rendements.

Parmi ces 20 grands régimes, on en retrouve deux canadiens, soit l’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC), à la huitième place, et le Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (Teacher’s) qui occupe la vingtième place.

En première place, on retrouve le Government Pension Investment Fund of Japan.

L’Amérique du Nord est le continent le plus important en termes d’actifs sous gestion avec 41,7 % de tous les actifs recensés par l’étude, suivi du continent Asie-Pacifique avec 27,5 % de tous les actifs recensés par l’étude.