Евгений Косцов / 123RF

Le marché canadien des fonds communs de placement est connu pour facturer les frais de gestion parmi les plus élevés au monde aux investisseurs. Placements Vanguard Canada entend bien changer la donne avec sa nouvelle série de fonds d’actions gérés activement à très bas coût.

Pour un ratio de frais de gestion qui ne dépassera pas 0,5 %, les investisseurs auront ainsi accès à quatre fonds : le Vanguard Global Balanced Fund, le Vanguard Global Dividend Fund, le Vanguard Windsor U.S. Value Fund et le Vanguard International Growth Fund.

La structure tarifaire de ces fonds prévoit que les frais de gestion varieront en fonction du rendement des placements, tout en restant sous la barre des 50 points de base.

Selon une étude de Morningstar, le ratio de frais de gestion médian de 2,23 % qu’affichent les fonds d’actions canadiens est le plus élevé parmi les 25 pays analysés.

« Nous avons déjà réduit les frais de nos fonds négociés en Bourse canadiens, et nos concurrents nous ont suivis en baissant leurs frais à leur tour. Nous avons l’intention de créer le même niveau de concurrence dans le secteur des fonds communs de placement », a expliqué au Financial Post Atul Tiwari, directeur général et chef de Placements Vanguard Canada.

STRATÉGIE À CONTRE-COURANT

Cette incursion du gestionnaire en territoire canadien s’inscrit dans le cadre de sa stratégie mondiale, qui mise sur la gestion active plutôt que sur les produits indiciels.

Vanguard offre déjà une sélection de 36 FNB au pays, représentant un actif sous gestion total de 16 G$. Selon Atul Tiwari, la firme envisage de lancer d’autres fonds communs de placement au Canada dans l’avenir.

La stratégie de Vanguard peut faire sourciller, alors que la tendance dominante dans le marché consiste plutôt, pour les grands fabricants de fonds communs tels qu’Investissements Manuvie, Placements Mackenzie et Gestion de placement AGF, à glisser tranquillement sur le terrain des FNB.

À l’heure actuelle, les investisseurs canadiens détiennent 1500 G$ dans les fonds communs de placement, contre 157 G$ dans les FNB, selon des données de l’Institut des fonds d’investissement du Canada et de la Banque Nationale.