Près de la moitié des fonds d’actions ont enregistré de bons résultats au mois d’avril, selon les données publiées hier par Morningstar Canada.

Ainsi, 23 des 47 Indices de fonds Morningstar, qui mesurent les rendements agrégés des fonds figurant dans diverses catégories normalisées, ont augmenté durant cette période, dont neuf de plus de 1 %.

Avec une hausse de 10,6 %, l’indice de fonds le plus performant a été celui de la catégorie Actions énergétiques, qui avait déjà affiché une progression de 3,1 % en mars.

ACTIONS CANADIENNES

Selon Morningstar, la bonne tenue des fonds de cette catégorie a été alimentée par l’augmentation du prix du pétrole brut, qui est passé d’un creux de près de 60 $US au début de mars à près de 69 $US à la fin d’avril. À noter que l’indice de fonds Actions de ressources naturelles, dont les fonds détiennent également une forte participation dans les actions énergétiques, a été le deuxième plus performant, avec une progression de 6 %.

Après avoir commencé 2018 avec trois mois consécutifs dans le rouge, les fonds diversifiés d’actions canadiennes ont produit des résultats positifs, notamment grâce à leur forte participation au secteur de l’énergie. Mais alors que le sous-indice plafonné de l’énergie S&P/TSX a connu une hausse de 12,3 %, les deux autres grands secteurs de l’économie canadienne (services financiers et matériaux) ont tous deux augmenté de moins de 1 %. Par conséquent, l’Indice composé S&P/TSX a produit un rendement total modéré de 1,8 %.

Le meilleur indice de fonds d’actions canadiennes a été celui de la catégorie Actions de PME canadiennes, en hausse de 1,9 %, suivi par Actions canadiennes, Actions de PME en majorité canadiennes et Actions en majorité canadiennes, en hausse respectivement de 1,6 %, 1,4 % et 1,1 %.

ACTIONS ÉTRANGÈRES

De son côté, l’Indice de fonds Morningstar Actions européennes a fourni le troisième meilleur rendement avec un gain de 2,1 %. Les actions d’Europe ont produit de solides rendements, les grands indices boursiers de France, d’Allemagne et du Royaume-Uni ayant chacun gagné entre 4 % et 7 %. Toutefois, la montée du prix de l’or noir s’est traduite par une appréciation du dollar canadien par rapport à plusieurs devises mondiales, dont des gains de 2,3 % et 2,6 % par rapport à l’euro et la livre, respectivement, ce qui a tempéré les gains boursiers pour les fonds canadiens.

La catégorie de fonds d’actions la moins performante a été Actions des marchés émergents, qui a accusé une baisse de 2 %. Morningstar attribue surtout ce déclin aux effets de change, puisque les marchés boursiers en Amérique latine et dans la majeure partie de l’Asie ont au contraire affiché des résultats positifs. Les autres indices de fonds d’actions dans le rouge concernent Actions d’Asie-Pacifique excluant le Japon, Actions d’Asie-Pacifique et Actions de la Grande Chine, en baisse de 1,8 %, 0,8 % et 0,7 % respectivement.

ACTIONS AMÉRICAINES

Aux États-Unis, l’Indice S&P 500 a enregistré un rendement total de 0,4 %, mais pour les investisseurs canadiens, ce modeste gain a été contrebalancé par l’appréciation de 0,5 % du huard par rapport au billet vert, occasionnant une baisse de 0,1 % pour l’indice de fonds de la catégorie Actions américaines. L’indice de fonds Actions de PME américaines a pour sa part reculé de 0,3 %, alors que l’indice de fonds Actions mondiales, dont les fonds détiennent en moyenne plus de la moitié de leurs actifs dans des actions américaines, a été en hausse de 0,1 %.

NOUVELLES CATÉGORIES DE FONDS

Morningstar précise par ailleurs avoir incorporé en avril trois nouvelles catégories de fonds à revenu fixe dans sa méthodologie d’évaluation de la performance des fonds, ainsi qu’une redéfinition des catégories à revenu fixe existantes, en accord avec le Comité canadien de normalisation des fonds d’investissement. Durant leur premier mois d’analyse, les nouveaux indices de fonds, qui pistent les catégories Revenu fixe de sociétés canadiennes et Revenu fixe de sociétés mondiales, ont reculé de 0,6 %, tandis que l’indice Revenu fixe des marchés émergents s’est contracté de 2,3 %.