Homme d'affaires se tenant devant une représentation du monde.
Photo : Vasin Leenanuruksa / 123RF

Les investisseurs sont toujours à la recherche de stratégies qui pourront leur apporter davantage de bénéfices. S’il n’existe pas de recette miracle à la production de bons rendements, apprenez à repérer ces trois circonstances du marché. Ces stratégies d’investissement fonctionneraient plus souvent qu’autrement, selon le Financial Post.

1) AUGMENTATION DU DIVIDENDE SUIVIE D’UNE CHUTE DU MARCHÉ

Une société qui augmente son dividende est souvent un signe de confiance de la part de la direction quant à ses perspectives commerciales. Cette année, nous avons pu assister à beaucoup d’augmentations de la sorte, comme cela a été le cas de Sun Life cette semaine, note le quotidien.

Habituellement, le rendement élevé d’une action va de pair avec des risques plus élevés. Pourtant, en ce moment, le marché a tendance à baisser, faisant ainsi chuter les cours des actions de presque toutes les entreprises.

Ainsi, le rendement des dividendes augmente alors que les risques ont plutôt tendance à diminuer. Par exemple, une société qui vient d’annoncer que son activité est solide et augmente son dividende, alors que ses actions ont diminué avec le marché, générera potentiellement des rendements supérieurs pour les investisseurs.

2) LES PANIQUES PASSAGÈRES

Il arrive souvent qu’un commentaire un peu trop pressé d’un politicien, d’un expert ou d’un journaliste fasse paniquer les investisseurs individuels. Ceux-ci ont tendance à prendre la moindre déclaration négative pour argent comptant et à vendre leurs actions dans la panique. Ainsi, le cours de l’action d’une société baisse, ce qui effraie d’autres investisseurs, qui vendent également. Les investisseurs plus avisés auront, au contraire, tendance à acheter ces titres qui devraient remonter si les déclarations négatives ne sont pas justifiées.

Ce fut le cas de Shopify, qui a attiré l’attention en 2017 lorsqu’un employé de Citron Research a qualifié l’entreprise de « plan pour devenir riche rapidement ». Pris de panique, des investisseurs ont réduit leurs parts de 11 %, l’action a ainsi atteint 123 dollars. Un an et demi plus tard, les actions valent 346 dollars.

Toutefois, il faut se méfier, certaines prédictions négatives peuvent se réaliser et les entreprises peuvent alors assister à une baisse catastrophique de leurs actions…

3) CROISSANCE SUR DES MARCHÉS INCERTAINS

Lorsque les investisseurs s’inquiètent, comme ils l’ont fait cette semaine, les entreprises qui peuvent continuer à générer de la croissance ont tendance à être récompensées. Les gestionnaires de fonds ont tendance à vendre leurs titres perdants et à acheter plutôt des sociétés dont les bénéfices ne dépendent pas de l’orientation économique.

Par exemple, Roku Inc. a vu son titre grimper cette semaine, malgré la faiblesse du marché. L’action est en hausse de 160 % cette année.

Et vous, avez-vous vu de telles occasions de croissance dans les marchés récemment?