Accueil Nouvelles Industrie Desjardins acquiert officiellement Western Financial Group

Desjardins acquiert officiellement Western Financial Group

L’institution financière québécoise gagne plus d’un demi-million de clients et renforce sa présence dans l’Ouest canadien.

C’est fait. Desjardins est devenu officiellement propriétaire de Western Financial Group. Réunis en assemblée extraordinaire, les actionnaires de l’institution née en Alberta ont approuvé le 7 juillet la fusion annoncée fin décembre dernier.

Grâce à cette transaction, l’institution financière coopérative québécoise renforce ainsi sa présence dans l’Ouest canadien, notamment dans le domaine des services financiers et de l’assurance de dommages. En effet, Western Financial Group dispose de quelque 120 bureaux en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba.

« Cette résolution extraordinaire a été approuvée par 99,97 % des voix exprimées par les actionnaires et par 100 % des voix exprimées par les détenteurs d’actions ordinaires de Western habilités à voter », a précisé Desjardins par voie de communiqué. Si tout se déroule comme prévu, la fusion doit officiellement être scellée le 11 juillet.

Western Financial Group compte plus de 550 000 clients. Entre autres services et produits, la nouvelle filiale de Desjardins Société financière fournit de l’assurance habitation, de l’assurance de responsabilité civile ainsi que de l’assurance vie, en plus de services bancaires et d’investissement. L’institution est notamment le numéro de l’assurance de dommages dans les provinces de l’Ouest. Une filiale de Western Financial Group se spécialise également dans le prêt commercial, agricole, le prêt pour véhicules récréatifs et dans plusieurs autres types de prêts personnels, en plus de permettre l’achat de CPG.

Premier groupe financier coopératif au pays et sixième dans le monde, le Mouvement Desjardins compte 42 500 employés et dessert 5,8 millions de membres et clients.

Desjardins acquiert officiellement Western Financial Group

L’institution financière québécoise fait notamment l’acquisition du numéro un de l’assurance de dommages dans l’Ouest canadien.

C’est fait. Desjardins est devenu officiellement propriétaire de Western Financial Group. Réunis en assemblée extraordinaire, les actionnaires de l’institution née en Alberta ont approuvé le 7 juillet la fusion annoncée fin décembre dernier.

Grâce à cette transaction, l’institution financière coopérative québécoise renforce ainsi sa présence dans l’Ouest canadien, notamment dans le domaine des services financiers et de l’assurance de dommages. En effet, Western Financial Group dispose de quelque 120 bureaux en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba.

« Cette résolution extraordinaire a été approuvée par 99,97 % des voix exprimées par les actionnaires et par 100 % des voix exprimées par les détenteurs d’actions ordinaires de Western habilités à voter », a précisé Desjardins par voie de communiqué. Si tout se déroule comme prévu, la fusion devrait être officiellement scellée le 11 juillet.

Western Financial Group compte plus de 550 000 clients dans l’Ouest du pays. Entre autres services et produits, la nouvelle filiale de Desjardins Société financière fournit de l’assurance habitation, de l’assurance de responsabilité civile ainsi que de l’assurance vie, en plus de services bancaires et d’investissement. L’institution est notamment le numéro de l’assurance de dommages dans les provinces de l’Ouest. Une filiale de Western Financial Group se spécialise également dans le prêt commercial, agricole, le prêt pour véhicules récréatifs et dans plusieurs autres types de prêts personnels, en plus de permettre l’achat de CPG.

Premier groupe financier coopératif au pays et sixième dans le monde, le Mouvement Desjardins compte 42 500 employés et dessert 5,8 millions de membres et clients.

Manchettes Dans Nouvelles

La Banque Laurentienne dit adieu au métro

L'institution y a retiré ses guichets automatiques.

Les obligations vertes ont la cote

La forte demande force les émetteurs à développer leur offre.

ConseillerPME et Conseiller.ca fusionnent!

Votre contenu préféré, unifié et modernisé.

Les dangers de donner son nom à son entreprise

Il faut choisir entre flatter son ego ou générer de la croissance.

Grands titres

Les réseaux sociaux changent les habitudes de placement des Y

Bienvenue dans l’univers de la comparaison constante.

Votre client veut faire un don de bienfaisance?

Voici quelques conseils qui pourront lui être utiles.

Radié pour s’être approprié l’argent de ses clientes âgées

Les victimes ont subi un fort stress.

Cryptomonnaies : des vols de plus de 1 G$ en 2018

C’est trois fois plus que l’an dernier.