kantver / 123RF

Même si les femmes sont de plus en plus présentes dans les différentes sphères de la société, l’entrepreneuriat continue de comporter plusieurs obstacles pour elles. BDC offrira bientôt une douzaine d’ateliers à travers le pays pour leur donner un coup de pouce.

Les statistiques sur l’entrepreneuriat féminin montrent à quel point ce milieu est encore majoritairement masculin. Moins de 16 % de toutes les entreprises canadiennes sont détenues par des femmes, selon le gouvernement canadien. De plus, seulement 10 % des entreprises à forte croissance sont détenues par des femmes et environ 8 % des entreprises exportatrices sont de propriété féminine. Toujours selon le gouvernement, les entrepreneures ont aussi moins tendance à chercher du financement sous forme d’emprunts et de capitaux propres. Et lorsqu’elles le font, elles sont plus susceptibles d’être rejetées ou de recevoir moins d’argent.

UNE DOUZAINE D’ATELIERS

Les ateliers proposés par la BDC visent à améliorer ce bilan. Ils seront offerts dans différentes villes canadiennes au cours de l’automne 2018 et de l’hiver 2019. À Montréal, l’événement se tiendra le 28 novembre. La période d’inscription est actuellement ouverte.

Les participantes pourront y développer différentes compétences, faire du réseautage et recevoir des conseils en matière de financement et de gestion. Certains de ces ateliers ont aussi été adaptés spécifiquement à la réalité des entreprises technologiques et d’autres à celle des entrepreneures autochtones.

« Chaque atelier comprendra également une table ronde avec les partenaires, réunissant les acteurs clés de chacune des communautés, afin de débattre des questions d’intérêt commun, indique la BDC. Au nombre des participants figureront des organisations membres de Women’s Enterprise Organizations of Canada, Startup Canada, Futurpreneur et des partenaires fédéraux. »

Les ateliers ont été développés en collaboration avec Janice McDonald, entrepreneure primée et présidente de The Beacon Agency et Claire Beckton, cadre en résidence au Center for Research and Education on Woman and Work de l’Université Carleton.

« Notre gouvernement croit fermement que la participation pleine et entière des femmes à l’économie est essentielle à la compétitivité future du Canada, indique Mary Ng, ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations. Nous avons lancé la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, une première au pays, pour aider les entrepreneures à lancer une entreprise, à soutenir ses activités et à en assurer la croissance. Cette tournée fait partie intégrante de cette stratégie et elle contribuera à bâtir une économie inclusive. »