Le signe "j'aime", soit un point avec le pouce vers le haut, en or sur un fonds noir
chaofann / iStock

Le réseau des Fonds régionaux de solidarité FTQ (FRS) a investi 150,9 M$ lors de l’exercice 2020-2021 pour appuyer le développement économique des différentes régions du Québec.

Il s’agit d’un record annuel pour le réseau des 17 FRS qui fête cette année son 25e anniversaire de fondation.

Ainsi 123 PME ont reçu un appui financier, dont 84 nouvelles entreprises. Cette année record « témoigne du dynamisme des entrepreneurs québécois malgré la pandémie », affirme Luc Pinard, président-directeur général des FRS.

Les investissements ont permis de soutenir les objectifs de croissance des PME, qu’il s’agisse de projets de relève, d’acquisition, d’innovation ou de modernisation.

Parmi les entreprises qui ont obtenu un soutien financier, mentionnons Pat BBQ de l’Île-Verte, une entreprise fondée en 2017 qui conçoit, prépare et met en marché différents produits de viandes fumées, tels que des côtes levées, du porc effiloché, des sauces, des épices, etc. Le financement accordé par les FRS Bas-Saint-Laurent a permis de consolider le fonds de roulement de la PME au moment où celle-ci veut étendre ses marchés à l’extérieur du Québec.

Groupe Calko a pour sa part obtenu un investissement de 1,5 millions de dollars (M$) des FRS Montréal pour mener à bien ses projets d’acquisitions et d’alliances stratégiques. Le fabricant et distributeur de produits de niche en tissus (vêtements de travail et de protection spécialisés, matériel de premiers soins, etc.) compte augmenter ses ventes dans plusieurs segments et contrôler une plus grande partie de son approvisionnement.

Labre & Associés, une des rares sociétés d’arpenteurs-géomètres au Québec certifiée ISO 9001, a reçu un financement des FRS Lanaudière qui lui permettra de déployer un plan de relève en plus de consolider sa position de chef de file.

DES FONDS SUPPLÉMENTAIRES

« Lors de la création des Fonds régionaux de solidarité FTQ en 1996, l’industrie du capital de développement était très concentrée à Montréal et peu accessible à l’extérieur de la région métropolitaine. Depuis, les FRS ont investi 1,15 G$ dans près de 1 500 PME québécoises », souligne Janie C. Béïque, présidente et cheffe de la direction du Fonds de solidarité FTQ.

Cette dernière a également annoncé une recapitalisation de 200 M$ supplémentaires, portant à 500 M$ la contribution du Fonds dans le réseau des FRS, auxquels s’ajoutent les profits réalisés et réinvestis.

Les FRS offrent des solutions financières sous forme de prêt ou de capital-actions qui viennent compléter le financement offert par les institutions financières traditionnelles.