Les dernières nouvelles sont bonnes pour le secteur manufacturier canadien, qui enregistre une solide reprise des exportations, et le plus haut volume de nouvelles commandes étrangères depuis septembre 2013, selon l’Indice PMI RBC, établi en partenariat avec Markit et l’Association de la gestion de la chaîne d’approvisionnement (AGCA).

Plus précisément, le document indique que l’indice désaisonnalisé PMI RBC s’est tenu à son niveau d’octobre, un pic de onze mois, et s’est maintenu au-dessus de la barre de 50,0, et ce, pour un vingtième mois consécutif.

Établi à 55,3 en novembre dernier, l’indice confirme une forte reprise du secteur manufacturier et recense également, pour les deux premiers mois du quatrième trimestre, son plus haut taux trimestriel depuis le premier trimestre de 2011 (55,3).

Faits saillants

  • La croissance de la production atteint un pic de trois mois;
  • Nouvelles commandes à l’export en hausse pour un deuxième mois consécutif et affichant le plus haut taux de croissance depuis septembre 2013;
  • Plus faible augmentation des coûts depuis novembre 2013;
  • La hausse du volume des nouvelles commandes a entraîné des contraintes de capacité, provoquant une dixième hausse mensuelle consécutive des arriérés de production;
  • Les stocks de produits finis ont fléchi en novembre, enregistrant le plus important recul depuis près de dix-huit mois.

Les fabricants canadiens ont augmenté leurs stocks d’achats en novembre, entraînant ainsi une « nouvelle et forte hausse » du volume des achats d’intrants. Toutefois, l’inflation des prix des intrants a diminué dans le secteur de manufacturier, créant un creux de douze mois, ce qui aurait freiné la hausse des prix à la production (sortie d’usine), qui présentent leur plus faible hausse depuis août 2013.

Disparités régionales

  • L’Ontario demeure la région la plus performante en matière de production, enregistrant sa plus forte expansion depuis mars 2011;
  • Les effectifs manufacturiers ont progressé dans l’ensemble des régions, l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique affichant les meilleurs résultats;
  • L’Alberta et la Colombie-Britannique ont connu la plus forte hausse des exportations;
  • Toutes les régions, sauf le Québec, enregistrent une progression du volume des nouvelles commandes.