Au rayon des formations en entreprise, la nouveauté n’est pas légion. La donne pourrait changer avec les formations en ligne concoctées par 42 Comets. Pour captiver l’auditoire et personnaliser l’expérience d’apprentissage, l’entreprise montréalaise s’appuie sur des techniques issues du jeu vidéo.

Pour « jazzer » leur contenu et épicer l’expérience des visiteurs, les musées font appel, depuis quelques années déjà, à la ludification, à savoir l’intégration de mécanismes de jeu pour rendre une activité plus attrayante.

Adaptées à la formation en ligne, ces techniques de divertissement sont idéales pour piquer la curiosité, maintenir la motivation de l’apprenant et rendre la formation plus efficace. « Le but? Favoriser la rétention d’information et donner à la personne formée l’envie de continuer à apprendre », explique Marie-Jo Leroux, fondatrice et directrice créative de 42 Comets.

UN MARCHÉ GRAND OUVERT

Avec son expérience de formatrice d’entreprise (7 ans) et de productrice de jeux vidéo (10 ans), Madame Leroux avait le profil parfait pour lancer son entreprise en 2013.

« Ici, au Québec, nous n’avons pas de concurrent dans ce créneau. » Lors de la phase de démarrage de sa compagnie, elle a pu le constater sur le terrain : l’entrepreneure a démarché 400 entreprises en deux mois. Avec en tête l’envie de se développer au Canada et aux États-Unis. Un bureau vient d’ouvrir à Philadelphie dans cette optique. Néanmoins, une ronde de financement pour permettre l’expansion n’est pas envisagée à court terme.

Financée au départ par la vente de leurs services sur mesure, 42 Comets a pu par la suite bénéficier du soutien du Conseil national de recherche du Canada pour mettre sur pied sa plateforme de formation en ligne. À l’heure actuelle, Marie-Jo Leroux explique toutefois qu’elle n’a pas encore ressenti le besoin de faire appel à un conseiller en services financiers. Elle est épaulée actuellement par plusieurs mentors en affaire : un voué aux opérations et l’autre aux investissements.

UNE CLIENTÈLE DIVERSIFIÉE

Selon elle, les entreprises sont prêtes à l’innovation en matière de formation. « Au travers de notre plateforme en ligne, les formations que nous proposons permettent de détecter les carences d’un apprenant, de l’en informer et de pallier ses faiblesses en temps réel. Pour les entreprises, c’est une vraie différence par rapport aux formations traditionnelles où le retour sur investissement n’est pas toujours mesurable. »

Aujourd’hui, les clients de 42 Comets proviennent du milieu de la restauration, du secteur pharmaceutique, bancaire ou de l’assurance. Et l’engouement est là. « En fait, la formation au travers d’un jeu permet un meilleur apprentissage. Quelques études récentes ont montré que, d’un point de vue neurologique, l’apprenant est plus focalisé sur la formation et que le nombre de connexions neuronales augmente chez celle-ci (plasticité cérébrale) », explique Mme Leroux.

PARTENARIAT DANS LA LIGNE DE MIRE

L’équipe de 42 Comets est composée de cinq personnes et fait appel à un grand bassin de pigistes, notamment des concepteurs pédagogiques et des développeurs de jeux. « Nous avons atteint notre vitesse de croisière et nous envisageons maintenant d’intégrer plus de monde au sein de l’entreprise. Nous recherchons aussi un partenaire qui pourra nous épauler pour les contenus tandis que nous nous occuperons du contenant et de la façon la plus efficace de véhiculer les formations », espère la cheffe d’entreprise.