La Banque de développement du Canada (BDC) pioche 40 millions de dollars dans son enveloppe de 700 M$ destinée au financement des entreprises innovantes à potentiel élevé du secteur des technologies propres pour aider quatre entreprises, dont une est basée à Montréal.

BDC conclut ainsi ses premières ententes de financement effectuées dans le cadre de son engagement de 700 M$ sur cinq ans pour l’industrie des technologies propres. Ces ententes permettront aux quatre entreprises canadiennes sélectionnées d’accélérer leur croissance et de renforcer leur position d’innovateurs dans leur marché respectif.

« Les entreprises canadiennes sont à la fine pointe de l’innovation en matière de technologies propres, mais elles ont de la difficulté à accéder aux marchés mondiaux. En investissant ce nouveau capital, nous cherchons à aider nos entreprises les plus prometteuses à devenir des championnes mondiales dans ce secteur », indique Michael Denham, président et chef de la direction de BDC.

UNE ENTREPRISE DE MONTRÉAL SÉLECTIONNÉE

Parmi les quatre entreprises sélectionnées, deux se situent en Ontario, une à Montréal et la dernière à Calgary.

Ensyn Technologies, qui travaille sur la conversion de résidus forestiers en combustibles à chauffage renouvelables, possède actuellement une usine à Renfrew, en Ontario, et vient d’en ouvrir une plus grande à Ottawa. Le financement qui lui est octroyé l’aidera à poursuivre l’expansion de sa production et à améliorer ses capacités de distribution.

GreenMantra se situe elle dans la ville de Brantford. Elle convertit et valorise de manière efficace et rentable les déchets plastiques en polymères à valeur élevée et autres produits chimiques spécialisés grâce à un système exclusif de conversion catalytique thermique. L’argent de la BDC servira à agrandir son usine et à renforcer la position concurrentielle de sa technologie sur le marché des produits chimiques spécialisés.

La troisième entreprise à bénéficier d’un financement est GHGSat. Cette entreprise montréalaise a lancé un satellite à haute résolution pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre (CO2 et CH4) et utilisera le financement de la BDC pour bâtir « une constellation de satellites ».

Enlighten Innovations, quant à elle, utilise une technologie brevetée qui permet de désulfurer les pétroles lourds, y compris le bitume, pour réduire les émissions marines dans l’industrie mondiale du transport maritime. La BDC l’aidera à bâtir sa première usine commerciale.

La rédaction vous recommande :