S’ils veulent commencer l’année du bon pied, vos clients devraient peut-être envisager de placer des femmes à des postes importants au sein de leur entreprise.

En effet, selon le fournisseur d’indice MSCI, les entreprises qui ont une représentation importante de femmes en position de pouvoir livrent un taux de rendement des capitaux propres supérieur de 36 %.

Pour en venir à cette conclusion, l’étude de MSCI a analysé 1643 entreprises couvertes par le MSCI World Index. Les organisations avec des femmes à des postes de haut rang ont obtenu un taux de rendement des capitaux propres moyen de 10,1 % entre 2009 et 2015, tandis que les entreprises où aucune femme n’occupe un poste supérieur ont obtenu un taux de rendement moyen de 7,4 %.

« La recherche universitaire en gestion et en psychologie sociale a depuis longtemps démontré que les groupes qui sont composés de manière plus diversifiée ont tendance à être plus innovants et à prendre de meilleures décisions », expliquent les auteurs de l’étude.

Les entreprises pouvant compter sur une représentation féminine nombreuse à leur conseil d’administration seraient également moins à risque d’être mêlées à des scandales financiers et à des controverses de gouvernance.

UN CRITÈRE D’INVESTISSEMENT

S’appuyant sur cette recherche, le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MÉDAC) veut inciter les actionnaires à s’intéresser au potentiel d’une contribution accrue des femmes dans les entreprises dans lesquelles ils investissent. Il souhaite ainsi les encourager à lancer des appels au changement lors de leurs assemblées d’actionnaires.

À l’heure actuelle, moins de 17 % des administrateurs des 100 conseils d’administration de l’indice Nasdaq sont des femmes.

La rédaction vous recommande :